• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14. Montpellier domine Agen 18-15 : “Un ouf de soulagement”

Montpellier, emmené par ses Sud-Africains Steyne et Piennaar, a remporté un succès lui permettant de rester dans la course au Top 6 sur le terrain d'Agen (18-15) / © THIERRY BRETON / AFP
Montpellier, emmené par ses Sud-Africains Steyne et Piennaar, a remporté un succès lui permettant de rester dans la course au Top 6 sur le terrain d'Agen (18-15) / © THIERRY BRETON / AFP

Montpellier, emmené par ses Sud-Africains Steyne et Piennaar, a remporté un succès lui permettant de rester dans la course au Top 6 sur le terrain d'Agen (18-15) en panne de victoires, samedi à l'occasion de la 10e journée de Top 14.

Par OLC avec l'AFP

Grâce à cette deuxième victoire hors de ses bases, le MHR (8e) reste sur les talons de Bordeaux-Bègles, vainqueur de Toulon, et de Lyon en déplacement à Clermont dimanche.

Le SUA, lui, doit se contenter d'un nouveau bonus défensif, imitant ses concurrents directs sur le papier pour le maintien, Grenoble et Perpignan. Mais les hommes de Mauricio Reggiardo (13e) ont laissé passer une belle occasion de se donner de l'air.  

Pourtant, ils avaient bien entamé cette rencontre, avec une mêlée solide donnant à McIntyre les premiers points. Mais ils ont ensuite tendu le bâton pour se faire battre et à ce jeu, les hommes de Vern Cotter ont été réalistes et efficaces (3-6, 22e). 

Les visiteurs ont alors accéléré et s'ils ont laissé deux occasions en route par Reilhac et Nagusa, la troisième a fait mouche avec Steyn, repositionné à l'arrière, qui s'en allait conclure une chevauchée suivie d'un caviar de son centre Vincent (6-13, 37e).

A la reprise, Agen tentait le pari de la puissance de l'entrant Fonua pour rivaliser mais ce dernier sortait après cinq minutes, touché à la cheville. Cela n'empêchait pas les locaux de réduire peu à peu la marque avec deux pénalités de Berdeu (44e, 63e) et d'espérer. 
 


Le dernier quart d'heure était toutefois à l'avantage des Héraultais qui finissaient par trouver la faille par Pienaar qui s'échappait derrière une mêlée à cinq mètres (12-18, 74e). 

Volontaire, le SUA arrachait une pénalité à la dernière minute dont la réussite leur assurait un point de bonus mérité, mais également frustrant.
 

 

Les réactions:

Yvan Reilhac (ailier de Montpellier):
"Cette deuxième victoire à l'extérieur, c'est surtout un ouf de soulagement. On n'avait pas le droit de perdre ce match, surtout après avoir perdu à domicile contre le Racing 92 (13-27) et vu les résultats des autres équipes. On s'est envoyé avec beaucoup d'envie et d'agressivité et on a réussi à tenir le score jusqu'au bout. Tout n'a pas été parfait, ce n'est pas notre plus beau match, mais on le gagne et c'est le plus important "
 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus