Cet article date de plus de 3 ans

Top 14 : Montpellier mate le LOU et s'offre du même coup un joli cadeau pour Noël

Le MHR a signé une victoire bonifiée (38-17) face à Lyon, samedi à l'Altrad Stadium, lors de la 13e journée du Top 14. Le MHR s'empare de la première place aux dépens de La Rochelle et passera Noël au chaud.
Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp
Le club de rugby de Montpellier s'est emparé de la première place du Top 14 aux dépens de La Rochelle en obtenant une victoire bonifiée (38-17) devant Lyon, en perte de vitesse, samedi à l'Altrad Stadium.

Le MHR passera Noël au chaud


A mi-parcours, l'équipe de Vern Cotter, aux commandes du MHR depuis cet été, vire en tête et compte trois points d'avance sur les Maritimes, battus à Bordeaux dans l'après-midi. Battu à une seule reprise en Coupe d'Europe par Exeter, Montpellier s'est montré une nouvelle fois intraitable devant son public pour dominer les Lyonnais, battus pour la cinquième fois d'affilée en championnat. L'équipe de Pierre Mignoni est à la 4e place en attendant les matches de Castres et Toulon en clôture de la 13e journée.


Montpellier était d'attaque !


Malgré l'absence de l'ouvreur néo-zélandais Aaron Cruden, indisponible pour deux à trois semaines à la suite d'une contusion au genou, l'équipe de Cotter a surfé sur l'élan de ses deux succès européens devant Glasgow en marquant six essais et en assurant un sixième bonus offensif. Replacé à l'ouverture, comme lors de la défaite à Paris, le Sud-Africain François Steyn a pourtant souffert pour animer le jeu de Montpellier avant d'offrir dans le dernier quart d'heure deux essais à l'ailier fidjien Timoci Nagusa (69, 72), le revenant, et a permis de faire la différence devant des Lyonnais très solides.


Le Lou a tenu tête au MHR...


Le MHR, piégé une nouvelle fois en début de match, a mis la main sur le match grâce à un doublé de son capitaine Louis Picamoles (17, 35). Le troisième ligne centre international, plus à son aise depuis la tournée d'automne, réussissait son premier essai sur une accélération (17), avant de parachever une penaltouche (35) sur un petit côté. Si l'équipe de Cotter, qui gâchait treize points au pied, portait son avance à dix points (17-7) peu après la reprise sur le premier des trois essais de Nagusa, elle subissait ensuite l'égalisation des Rhodaniens.


...avant de craquer


Jusqu'à onze minutes de la fin, les joueurs de Mignoni, maîtres du contre en touche, avaient parfaitement tenu tête à Montpellier en marquant deux essais par le troisième ligne aile Liam Gill (4) puis par le centre Thibaut Regard (46), avant une pénalité de Michael Harris (51). Lyon craquait en fin de match sous la rébellion de Steyn et de Montpellier désireux de virer en tête à Noël.


"On fait preuve de caractère"


"On s'attendait à un match compliqué. Une fois encore, on a manqué notre entame, ce qui devient un peu problématique. On fait preuve de caractère et d'un bel état d'esprit qui nous permettent à chaque fois de revenir. En fin de match, on fait ce qu'il faut pour scorer et prendre le large pour gagner avec cinq points.", a déclaré Louis Picamoles, capitaine de Montpellier, après la rencontre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault rugby rugby sport top 14 lou rugby