Top 14 : Montpellier "ne progresse pas, mais avance", déplore Garbajosa après la victoire 31 à 29 contre Bayonne

Montpellier s'est relancé dans la course à la phase finale en obtenant un succès étriqué, 31 à 29, aux dépens de Bayonne, samedi soir au GGL Stadium, lors de la 15e journée de Top 14. Le MHR remonte au classement.
Montpellier - Victoire du MHR sur Bayonne - 15 février 2020.
Montpellier - Victoire du MHR sur Bayonne - 15 février 2020. © maxppp S.Cambon

Malgré quatre essais, dont un triplé de son ailier fidjien Nemani Nadolo, l'équipe de Xavier Garbajosa n'a jamais mis la main sur cette rencontre, subissant par deux fois le retour des Basques.
Montpellier remonte provisoirement à la 7e place en attendant le déplacement de Toulouse dimanche au Racing.

Privée de nombreux internationaux et blessés, l'équipe de Xavier Garbajosa reste maître à domicile, mais laisse échapper la possibilité d'accrocher le bonus offensif après avoir mené par deux fois de 11, puis de 16 points.
Bayonne (10e), qui n'a plus gagné depuis le 12 octobre, arrache un point mérité mais reste exposé à la menace de ses nombreux poursuivants (Stade Français, Agen, Castres).
 

Le MHR s'en sort mais sur le fil...


Montpellier a fait les choses à moitié au cours d'une rencontre mitigée, alternant coups d'éclat et approximations en défense.
Symbole de ces sautes d'humeur, l'ailier Nadolo a réussi un doublé en première période, profitant coup sur coup d'un service au pied de Johan Goosen (11), puis de Benoît Paillaugue (22). Mais ensuite, il a été piégé à deux reprises dans son dos permettant à l'Aviron de revenir dans le match grâce au troisième ligne Benjamin Collet (27), puis à l'ailier Arthur Duhau (32).

Même scénario après la pause, Montpellier a enchaîné à nouveau deux essais par Nadolo (52), puis par l'autre ailier Yvan Reilhac (48), avant d'être surpris en quatre minutes par deux essais du talonneur Maxime Delonca (60) et du centre Peyo Muscarditz (64).
 

Montpellier "ne progresse pas, mais avance", déplore Garbajosa.


Xavier Garbajosa (manager sportif de Montpellier, vainqueur à domicile de Bayonne 31-29) : "On ne progresse pas, mais on avance. On n'est pas meilleurs, mais on prend des points. Pour l'instant, on se contente de prendre ces points, même si le contenu n'est pas mieux que d'habitude. On a rendu la même copie que face à Brive (29-26). On se complique un peu les choses, car il nous faut beaucoup de temps de jeu pour mettre l'adversaire à la faute. On tombe non pas dans la facilité, mais dans l'impatience. Dans cette rencontre, on prend le large par deux fois, puis on lâche en prenant des essais faciles. Nemani Nadolo (auteur de 3 essais, ndlr) n'avait pas joué depuis quatre semaines, mais il a fait une belle rentrée. Il s'est accroché comme un diable. On doit le protéger car on sait ce qu'il peut nous apporter".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault rugby rugby sport top 14 aviron bayonnais