Top 14 : Montpellier prend sa revanche sur Toulon et reste à l'affût

Le Montpelliérain Joffrey Michel s'en va inscrire le premier essai du MHR contre Toulon - 23 décembre 2016 / © SYLVAIN THOMAS / AFP
Le Montpelliérain Joffrey Michel s'en va inscrire le premier essai du MHR contre Toulon - 23 décembre 2016 / © SYLVAIN THOMAS / AFP

Montpellier a conservé la deuxième place du Top 14 en s'imposant 33-29 dans le duel des dauphins devant Toulon. Le RCT a tout de même réussi à arracher le bonus défensif dans les dernières minutes, vendredi en clôture de la 14e journée.

Par Z.S. avec AFP


L'équipe de Jake White partage la deuxième place avec La Rochelle, avec le même nombre de points (41), et s'accroche dans la sillage du leader Clermont, souverain devant le Stade Français.

Montpellier prend sa revanche sur Toulon


Cinq jours après la défaite à Castres (29-23) qui compromet ses chances en Coupe d'Europe, le MHR a bien réagi pour assurer sa neuvième victoire de la saison. Montpellier prend aussi une double revanche sur le RCT après avoir chuté en demi-finale du Top 14, en juin à Rennes, et après avoir été broyé fin septembre sous les yeux du Stade Vélodrome (28-6).  Pour la première fois de la saison, il remporte un duel devant l'un des quatre demi-finalistes et ranime sa confiance dans la lointaine perspective du printemps.

Montpellier laisse le bonus à Toulon


Contraints de laisser au repos plusieurs cadres internationaux (Guirado, Gorgodze, Ollivon, Halfpenny, Nonu, Habana...), Toulon a chuté à nouveau à l'extérieur, où il n'a plus gagné depuis le 11 septembre et son coup d'éclat à Toulouse (15-32). Néanmoins, grâce au bonus défensif, le RCT rétrograde seulement à la 4e place et devance le Racing 92 qu'il reçoit la semaine prochaine pour une revanche de la dernière finale. Maître dans l'occupation du terrain et en conquête, autour d'une touche souveraine, Montpellier a survolé la première période, agrémentée de deux essais.

Montpellier dominateur


A la 22e minute, sur une attaque au large, l'ailier fidjien Nemani Nadolo effectuait une passe après contact pour l'arrière Joffrey Michel qui concrétisait au coeur de la défense varoise. Peu avant la pause (38), le talonneur géorgien Shalva Mamukashvili aplatissait le deuxième essai à la suite d'un ballon porté. Dominé dans la plupart des secteurs de jeu, Toulon ne réagissait que grâce à l'efficacité de son demi d'ouverture et buteur Pierre Bernard, qui suppléait l'ancien Montpelliérain François Trinh-Duc, blessé mais présent dans les tribunes pour son retour à l'Altrad Stadium.

Toulon revenu de nulle part


Après la pause, et une phase de domination de Toulon, Montpellier répondait une nouvelle fois par la puissance de ses avants, en marquant l'essai du bonus offensif à la suite d'une pénaltouche convertie par Mamukashvili (54). Seulement, l'équipe de Jake White craquait en fin de match et perdait le bénéfice du bonus. Pire, dans les cinq ultimes minutes, Toulon inscrivait deux essais par le troisième ligne australien Liam Gill (75) et le pilier Marcel Van der Merwe (83) pour assurer sur le fil le point du bonus défensif. Un point presque inespéré.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus