Une Police des transports dans les trams et bus à Montpellier

42 agents vont être recrutés pour créer une police métropolitaine des transports à Montpellier. Sa mission : interpeller et verbaliser dans les transports publics. Elle sera opérationnelle en 2023. 

Le tramway à Montpellier
Le tramway à Montpellier © MICHAEL ESDOURRUBAILH/MAXPPP

42 agents vont être embauchés pour assurer la sécurité dans les transports en commun de la métropole dès 2023, le temps de recevoir une formation. Ils viendront en renfort des 186 policiers municipaux et des 82 contrôleurs pour lutter contre les incivilités dans les bus et tramways. Ils pourront interpeller et verbaliser les passagers. 
 

Ca ira de dire aux jeunes de ne pas mettre leurs souliers sur les fauteuils jusqu'à interpeller ceux qui seraient tenter de commettre de délits, comme des vols ou des agressions.

Michaël Delafosse, président de la Métropole sur France Bleu Hérault 

 

Cette Police des transports était une  promesse de campagne de Michaël Delafosse. La décision sera enterinée ce soir au conseil de la Métropole.

Ces policiers seront armés et auront également à gérer la lutte contre le harcèlement des femmes. 

" Cette police des transports sera formée pour lutter contre le harcèlement des femmes. Il est inadmissible que certains se permettent de mal se comporter auprès de femmes ! Cette police rassurera, apaisera et dissuadera. Quand des parents me disent qu'ils ont peur que leur fils prenne le tram, cela n'est pas possible, " conclut l'élu sur les ondes de nos confrères de France Bleu Hérault. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tramway économie transports transports en commun police société sécurité