VIDEO. Découvrez "Eclipse", le court-métrage d'animation primé au festival international SWIFF

Avec leur court-métrage d'animation "Eclipse", la réalisatrice montpelliéraine Léna Stein et la compositrice sétoise Christelle Esteban décrochent la mention Honorable du festival américain SWIFF, du nom de la première plateforme mondiale de diffusion de films étudiants.

C'est une aventure que Léna Stein avait débuté seule lors de son projet de fin d'études à l'école Brassart de Montpellier. Achevé deux ans et demi plus tard avec l'aide de sa complice musicale Christelle Esteban, "Eclipse", court-métrage d'animation, figure aujourd'hui au très convoité palmarès du festival américain SWIFF (Student World Impact Film Festival). Chaque année, la plateforme numéro un dans le monde pour la diffusion de films d'étudiants doit en effet départager 18000 projets issus de 120 pays. En 2023, "Eclipse" s'est vu décerner la mention Honorable.

A 22 ans à peine, l'Héraultaise Léna Stein, qui a grandi sur les bords du lac du Salagou avant de s'installer il y a sept ans à Montpellier, savoure cette récompense.

Après ces années de travail, c'est un aboutissement, bien sûr aussi une reconnaissance, mais ce qui est le plus important, c'est que mon film a rencontré un public. Il a touché des gens. Ça veut dire qu'ils ont été sensibles à mon univers et aux thèmes que j'aborde.

Léna Stein, réalisatrice de "Eclipse"

Conte pour adulte

Pour cette histoire d'amour impossible entre deux astres, la réalisatrice a choisi un univers très onirique, au graphisme très doux, qui contraste avec l'acuité des thèmes sociétaux qu'elle aborde : la protection de la nature, le handicap et l'homosexualité. Léna Stein précise son intention : "j'avais envie d'écrire un conte, mais pas seulement pour les enfants".

Un univers et une musique oniriques

Très vite, la voix off de la narratrice cède la place à la musique, conçue ici comme un outil d'écriture du récit. Pour cette partie charnière, Léna Stein a laissé (presque) carte blanche à la compositrice et musicienne sétoise Christelle Esteban. Les deux artistes se sont tout de suite comprises : "quand Léna m'a raconté l'histoire, j'ai tout de suite imaginé la musique. Je suis fan des compositeurs de musiques de films tels que Hans Zimmer ou encore Danny Elfman qui a travaillé sur la pluaprt des films de Tim Burton".

Des créateurs eux-mêmes inspirés par les classiques du début du XXème siècle comme Debussy, Stravinsky et Ravel, que Christelle Esteban adore. Elle a tout de suite compris que leur style musical très éthéré "collerait" à l'univers onirique de "Eclipse".

Des artistes complètes

La compositrice a réalisé elle-même l'orchestration, en utilisant une banque de sons, de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur) et en jouant seule de certains instruments. Elle s'est aussi occupée du mixage final : "Léna m'avait envoyé un storyboard très précis, il fallait que les notes arrivent à la seconde près !" Pour elle, c'est un vieux rêve qui se réalise et elle espère que le prix du festival SWIFF ne sera pas sans lendemain.

J'adorerais continuer ! La musique de films, c'est un de mes rêves depuis toujours. D'ailleurs, depuis plusieurs années, je travaille à l'écriture d'un conte musical. Cette distinction ne permet pas de prédire l'avenir, mais je croise les doigts pour qu'elle puisse ouvrir des portes.

Christelle Esteban, compositrice de "Eclipse"

Des rêves de cinéma

Elle espère qu'un jour "Eclipse" pourra être jouée par un orchestre symphonique, en ciné-concert. En attendant, elle ne veut pas se laisser enfermer dans un style et poursuit une autre aventure musicale avec le duo piano/batterie TwOfer qu'elle forme avec Julien Azaïs. Leur premier album "Himavan" vient d'être décrété "album choc" de l'année par le magazine Classica. Ils seront au programme du festival off de Jazz à Sète le 21 juillet prochain.

De son côté, Léna Stein aimerait travailler pour un grand studio d'animation. Elle est convaincue que la visibilité que lui donne désormais le prix du festival SWIFF l'aidera pour la suite de sa carrière. D'autant que son film a aussi été sélectionnée par deux autres festivals internationaux : "le Lift-Off Global Network" anglais et le "Squish Movie Camp" néerlandais.

Pour l'heure, elle s'est attelée à l'écriture d'un roman graphique qu'elle espère bientôt publier. Ceux qui ont aimé "Eclipse" devraient en retrouver l'esprit dans cette nouvelle histoire d'une jeune étoile dans le ciel. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité