VIDÉO. La pluie, le vent et les vagues ont dévasté les plages de l'Hérault

Les précipitations, la mer et le vent des derniers jours ont eu raison du trait de côte sur le littoral de l'Hérault et du Gard. À Carnon, près de Montpellier, déjà victime de l'érosion, la plage n'est plus qu'une mince bande de sable sur laquelle il faut se frayer un passage entre les ganivelles effondrées et les vagues qui grignotent le rivage.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Soleil et jour férié riment avec retour des promeneurs sur les plages. Mais ce lundi de Pâques, après l'épisode cévenol du week-end et les coups de mer de la semaine dernière, le littoral est méconnaissable.

durée de la vidéo : 00h01mn32s
Les précipitations, la mer et le vent des derniers jours ont eu raison du trait de côte sur le littoral de l'Hérault et du Gard. À Carnon, près de Montpellier, déjà victime de l'érosion, la plage n'est plus qu'une mince bande de sable sur laquelle il faut se frayer un passage entre les ganivelles effondrées et les vagues qui grignotent le rivage. ©FTV

À Carnon, la plage du petit Travers est dévastée, le sable a disparu, les dunes ont été happées et les ganivelles détruites par les vagues.

Le littoral a été dégradé par les tempêtes. Mais cela arrive, c'est même régulier et fréquent. Ils vont tout remettre en ordre pour le début de la saison.

Un promeneur habitué et philosophe.

Une plage sinistrée

En deux jours de vent fort, de houle et d'alerte vagues-submersion, la Méditerranée a englouti la plage. Conséquence, on se croirait aux heures de pointe à Montpellier, c'est embouteillage pour les promeneurs et passage en file indienne obligatoire, sur le peu de sable restant. Certains habitués n'ont jamais vu ça.

C'est fou ! Très surprenant. La plage a été emportée, disparue...

Une habitué surprise.

Une autre promeneuse ajoute : "Cela m'est déjà arrivé de venir après des tempêtes et de ne plus pouvoir accéder à la plage ici mais là l'état de la dune est dramatique". Une amie confirme : "des dégâts à ce point, non, c'est rare".

Dunes grignotées, clôtures arrachées et à terre, la plage du Petit Travers paye une nouvelle fois lourdement le passage des intempéries. Et cela, malgré des travaux effectués par la mairie il y a tout juste un mois pour plus d'un million d'euros.

Les pouvoirs publics ont tenté de résoudre ce problème avec de gros moyens. De l'enrochement, du réensablement ou du rechargement de la plage, en faisant venir du sable d'ailleurs. Ce n'était pas forcément la meilleure des solutions et la plus optimale.

Françoise Clerc, présidente de l'Association Grande-Motte Environnement.

L'érosion du littoral méditerranéen semble un problème insoluble qui s'accentue d'année en année.

Découvrez une cartographie dynamique des données mer/littoral. Trait de côte et risques dans le Gard et l'Hérault. Et dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité