ZFE à Montpellier : les motos autorisées sans vignette Crit'Air, les véhicules circulant moins de 52 jours par an n'ont plus aucune interdiction

Des dispositifs spéciaux de circulation dans la ZFE de Montpellier viennent d'être adoptés pour les motards, les petits rouleurs, les touristes, les véhicules à aménagement spécifiques et les professionnels. L'obligation de vignette Crit'Air pour les motos est annulée. Pour le reste des mesures, les interdictions sont levées pour bon nombre d'automobilistes.

Est-ce la fin de la ZFE à Montpellier ? À force d'exceptions et d'exemptions, très peu de véhicules seront finalement interdits dans la zone à faibles émissions.

La ZFE est un dispositif national obligatoire créé par la loi d’orientation des mobilités (LOM) de 2019. Elles sont destinées à protéger les populations dans les zones denses les plus polluées en définissant un périmètre à l’intérieur duquel la circulation de véhicules les plus polluants est limitée ou interdite.

La métropole de Montpellier vient d'autoriser la circulation de toutes les motos dans la ZFE, même les plus polluantes, en supprimant l'obligation d'avoir une vignette Crit'Air pour les deux roues.

Des aménagements sont aussi accordés aux véhicules spéciaux et aux voitures roulant moins de 52 jours par an dans la ZFE. Enfin, le calendrier des vignettes Crit'Air pour les véhicules professionnels est aligné sur celui des véhicules particuliers.

Plus aucune restriction pour les motos

Tenant compte des spécificités des deux roues motorisées et convenant qu’elles offrent une solution de mobilité plus fluide, et par conséquent moins polluante, que la voiture individuelle à moteur thermique, la métropole a accepté la proposition de la fédération française des motards en colère de l'Hérault consistant à supprimer l'obligation des vignettes Crit'Air moto dans la ZFE.

L’affichage d’une vignette Crit’Air ne sera pas exigé pour les deux roues motorisées qui pourront circuler sans restriction dans la ZFE de Montpellier Méditerranée Métropole. Il appartiendra au conducteur de s’assurer des dispositions applicables dans les autres agglomérations.

Communiqué de la métropole de Montpellier.

La discussion se poursuit aussi sur la mise à disposition d’une piste d’apprentissage à destination des moto-écoles à Villeneuve-lès-Maguelone et l'organisation du stationnement dans le centre de Montpellier.

Les professionnels, les petits rouleurs, les touristes...

En plus d’une meilleure prise en compte des Véhicules à Aménagement SPécifiques (VASP), à savoir, les ambulances, les camping-cars, les caravanes, les remorques, les dépanneuses, les bennes à ordures, les food-truck, les tracteurs et autres remorques agricoles et même les limousines, deux évolutions notables sont ainsi proposées :

  • Instauration d’une dérogation pour les véhicules, sans distinction de vignette Crit’Air, ayant un besoin de circulation inférieur ou égal à 52 jours par année civile (examens et soins médicaux, rendez-vous administratifs, réparation de son véhicule, besoins d’accès ponctuel pour les professionnels, accès aux restaurants et commerces, à la culture ou aux manifestations sportives, touristes, …)
  • Alignement du calendrier d’interdiction des vignettes Crit’Air des véhicules professionnels sur celui des véhicules particuliers (éviction des vignettes Crit’Air 4 à compter du 1er janvier 2024 et des vignettes Crit’Air 3 au 1er janvier 2025).

Montpellier Méditerranée Métropole s’est vue renommée "territoire de vigilance" le 10 juillet 2023 au lieu de "territoire ZFE". Cette mesure était déjà une annonce d'assouplissement des contraintes de notre ZFE comme de celle de Toulouse.

Avec ces nouveaux dispositifs concertés excluant un peu plus de véhicules des interdictions ou limitations de circulation, ce n'est pas la fin de la ZFE mais de fait, cela y ressemble un peu.