• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Robert Ménard futur candidat à la mairie de Béziers sans le FN

Le maire de Béziers Robert Ménard. / © maxPPP
Le maire de Béziers Robert Ménard. / © maxPPP

Il l'a annoncé ce matin à nos confrères de l'AFP. Robert Ménard compte bien briguer un nouveau mandat à la mairie de Béziers, mais sans le FN. Elu en 2014 avec le soutien du Front national, le maire assure avoir de plus en plus de désaccords avec le parti de Marine Le Pen.

Par Sylvie BONNET d'après l'AFP

Sa candidature est assurée. Robert Ménard pense avoir "tenu ses engagements" et annonce dors et déjà qu'il briguera un nouveau mandat à la mairie de Béziers en 2020.
Le maire actuel de Béziers, élu en 2014 avec le soutien du FN, affirme en revanche prendre ses distances avec ses anciens alliés.

"positions folles furieuses et discours gauchisant"


"Je ne demanderai le soutien d'aucun parti aux prochaines municipales", a affirmé Robert Ménard à l'AFP. 
L'ancien patron de Reporters sans Frontières (RSF) met notamment en avant les défaites du FN à la présidentielle et aux législatives de 2017, qu'il a ressenties comme un "désaveu des Français".

"J'ai de vrais désaccords avec le FN, que je n'ai jamais cachés... j'en ai de plus en plus", a souligné le maire de Béziers, dénonçant notamment des "positions folles furieuses" sur l'Europe et un "discours gauchisant" sur les questions sociales.

"Tout ne se réduit pas à l'islam, l'immigration et l'Europe", a ajouté Robert Ménard. "Il y a besoin d'un pragmatisme, d'un réalisme que je pense que le Front national n'a pas".

Les Républicains et Le Front National dans le même sac


"J'ai toujours dit, avec peu de succès jusque là j'en conviens, qu'on ne gagnerait pas si on ne bâtit pas l'union des droites", martèle l'élu. Il estime que Marine Le Pen à la tête du FN et Laurent Wauquiez à la tête des Républicains défendent tous les deux "leurs intérêts de boutique" au mépris de ceux de leurs électeurs.

"Pourquoi on gagne les élections ici?", dit-il à propos de sa victoire à la mairie et de celle de son épouse Emmanuelle aux législatives dans la 6e circonscription de l'Hérault en juin 2017: "Parce que les électeurs de droite
votent pour nous sans hésiter".

Selon lui, Emmanuel Macron a "ringardisé" certains "fonctionnements de la politique à juste raison". "Il nous faut une autre façon de faire de la politique sinon on est dans l'opposition pour 20 ans", conclut-il.


Au delà des rapports qu'ils entretiennent avec le FN, Robert Ménard et son épouse ont bénéficié du soutien de Debout la France (DLF), de Souveraineté, identité et libertés (SIEL), du Centre national des indépendants et paysans (CNIP) et du Mouvement pour la France (MPF).

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus