• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Route du rhum : des éclaircies après une journée noire pour Kito de Pavant

Kito de Pavant à Saint-Malo avant le départ de la Route du rhum / © Jérôme Fouquet/MaxPPP
Kito de Pavant à Saint-Malo avant le départ de la Route du rhum / © Jérôme Fouquet/MaxPPP

Le skipper du Grau du Roi. engagé dans la Route du rhum est toujours 4ème. Mercredi, il a perdu son grand spi, une voile essentielle en course. Malgré cette mauvaise nouvelle, Kito de Pavant conserve sa quatrième place. 

Par Margaux Tertre

Ce que je craignais depuis plusieurs jours sous chaque nuage a fini par arriver. Je n'ai plus de grand spi...

Pour Kito de Pavant, la journée pouvait difficilement être plus mauvaise. Le skipper, engagé depuis une semaine et demi dans la Route du rhum en catégorie Class40, a perdu son spi. Cette voile ressemblant à un parachute se situe à l'avant du bateau et est essentielle pour la course. Une très mauvaise nouvelle pour le marin du Grau du Roi. : 

J'ai mis plusieurs heures à essayer de rentrer les 220 m2 de tissus. J'y suis finalement parvenu au prix de gros efforts, puis j'ai remis une autre voile. Pour faire route.
J'ai perdu beaucoup de temps dans cette histoire mais je vais surtout continuer d'en perdre maintenant, sans cette voile essentielle. J'avoue que cette histoire m'a un peu abattu… Je vais devoir adapter ma trajectoire à cette nouvelle donne....

Alors que Kito de Pavant semblait en mauvaise posture. Il a enfin pu bénéficier d'un peu de répit. La météo plus clémente lui a permis de se reposer et de reprendre des forces. 
 
 
Pour l'instant, le marin parvient à conserver sa quatrième place mais il reste inquiet car la compétition fait rage. Luke Berry se rapproche dangereusement de l'Héraultais. Seules 38 miles nautiques les séparent soit 70 kilomètres. 

Sur le même sujet

Montpellier : la justice lève la trêve hivernale pour l'expulsion d'un squat dangereux

Les + Lus