Les sélections nationales d'Ocean Racing surfski et pirogue se déroulaient à Palavas

Palavas (Hérault) - l'équipe du Gardois Nicolas Lambert termine 3e en 6 places - 22 avril 2018. / © F3 LR
Palavas (Hérault) - l'équipe du Gardois Nicolas Lambert termine 3e en 6 places - 22 avril 2018. / © F3 LR

A Palavas, 300 concurrents s'affrontaient ce dimanche en canoës et en pirogues à l'initiative du club local de kayak de mer. Objectif, la qualification pour les championnats de France qui auront lieu à Toulon en novembre prochain. Et nos sportifs régionaux ont plutôt bien brillé...

Par Fabrice Dubault

Sur le sable chaud de Palavas, au côté de leur kayak, surfski et pirogue, 18 équipages sont venus pour la plupart de Méditerranée avec pour ligne d'horizon, les championnats de France. Mais avant ce grand jour, il faut gagner les sélections.

Le "yaka" des Polynésiens du club de Toulon donne le ton... à la voix et aux muscles.

Parmi les régionaux favoris, le Gardois Nicolas Lambert du Grau-du-Roi, champion de France en titre, déjà sélectionné. Ce compétiteur habitué au biplace va glisser sur une pirogue à 6. 6 coéquipiers issus de son club.

La Palavasienne Annouk Strhomann, championne de France junior, va remettre son titre en jeu en novembre. Elle participe en biplace et voit cette journée comme un entraînement. Mais à l'arrivée, elle est 1ère en junior, malgré une avarie.

Après les derniers réglages, les équipages se lancent à l'eau... Les guerriers creusent leur sillage à bout de bras et de pagaies. C'est physique.

Au final, Nicolas Lambert et son équipage raflent la troisième place en pirogue 6, derrière Marseille et Vaulx-en-Velin.
En biplace, l'Audois Axel Kempf de Limoux et son partenaire de Brest se placent sur le haut du podium.

Palavas (34) : des sportifs sur la plage pour les qualifications au championnat de France de canoë
A Palavas, 300 concurrents s'affrontaient ce dimanche en canoës et en pirogues à l'initiative du club local de kayak de mer. Objectif, la qualification pour les championnats de France qui auront lieu à Toulon en novembre prochain. Et nos sportifs régionaux ont plutôt bie - F3 LR - Reportage : P.Arisa et S.Bonnet


 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus