Fête de la librairie indépendante : les lecteurs au rendez-vous à Sète pour célébrer le livre et soutenir les commerces

Chaque année, la Fête de la librairie indépendante met à l'honneur le travail des libraires et invite les lecteurs à se déplacer. À Sète, L'Échappée Belle fait partie des 450 commerces francophones participant à cette 23e édition. Pour l'occasion, un livre est offert à chaque client.

La 23e édition de la Fête de la librairie indépendante se tient ce samedi 24 avril.
La 23e édition de la Fête de la librairie indépendante se tient ce samedi 24 avril. © Audrey Guiraud / France Télévisions.

Ce samedi, la librairie L'Échappée Belle accueille les mordus de lecture et les passants intrigués. Comme 450 autres librairies en France, en Belgique, en Suisse francophone et au Luxembourg, le commerce sétois, situé à deux pas de la mairie, participe cette année à la Fête de la librairie indépendante. Cet événement a pour objectif de valoriser le travail des libraires mais aussi d'inciter les lecteurs à se rendre dans leur librairie de quartier.

Pour moi, c'est très important de participer, car c'est l'essence même de notre métier. Gérer une librairie indépendante, c'est plus qu'être commerçant : c'est être un espace de culture, défendre des auteurs et des éditeurs. Il me semble important de sensibiliser les gens à notre rôle.

Sophie Dulin, co-gérante de L'Échappée Belle.

La loi Lang fête ses 40 ans

Pour attirer les curieux, un livre est distribué à tous les clients lors de leur passage dans les boutiques participantes. Cette année, il s'agit d'un exemplaire de "Que vive la loi unique du prix du livre", écrit pour l'occasion.

Le thème de ce livre n'a pas été choisi au hasard : cette 23e édition marque aussi le 40e anniversaire de la loi Lang, qui a permis d'instaurer le prix unique du livre. Cette règle permet d'éviter la concurrence déloyale entre les librairies indépendantes et la grande distribution notamment. "Je trouve ça bien de réguler les prix, ça a l'air d'être une loi importante pour protéger les libraires", souligne une jeune cliente.

Nombreux sont d'ailleurs les lecteurs qui ne connaissent pas l'existence de cette loi. "Il faut souvent réexpliquer que le prix dans nos librairies est le même que sur Internet et en grande surface", développe Sophie Dulin.

Découvrez les commerces qui participent à la Fête de la librairie indépendante près de chez vous :

Les Français, attachés à leur librairie

Selon un baromètre publié par le Centre National du Livre en mars 2021, les Français ont globalement moins lu en 2020 (14 % décrètent ne pas avoir ouvert de livre durant l'année, 8 points de plus qu'en 2018). Mais ils restent très attachés à leur librairie : 80 % des acheteurs indiquent s'y être procuré des livres cette dernière année. 

Dans une librairie indépendante, le choix des livres est fait par des gens qui ont le souci que nous soyons aptes à penser. Il n'y a qu'ici que je trouve certains livres.

Une clientèle de la librairie sétoise.

Habitué de l'enseigne, ce Sétois ne peut qu'approuver. "Cette librairie, c'est un peu comme ma maison, je retrouve mes amis. C'est un plaisir de venir : entrer dans un tel lieu, c'est partir à la découverte et trouver des univers qu'on ne soupçonnait même pas." 

Privés de leur librairie de quartier pendant le premier confinement, les clients ont été nombreux à en franchir de nouveau les portes à la réouverture, se rappelle Sophie Dulin. "S'il y a eu un avantage à cette crise sanitaire, c'est qu'on a redécouvert la librairie : c'est un lieu de lien social, de découverte, d'échange. On a même récupéré des gens qui ne lisaient plus et qui ont repris du plaisir à ouvrir un livre", déclare-t-elle. 

Une bulle d'air pour les amateurs de culture alors que les théâtres, cinémas et salles de concert restent aujourd'hui encore fermés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture livres jeunesse littérature festival du livre économie loisirs sorties et loisirs