L'état de catastrophe naturelle reconnu pour plusieurs communes de l'Hérault

Suite à des inondations et des mouvements de terrain survenus en 2019 et en 2020, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour huit communes de l'Hérault.

De violentes inondations s'étaient produites en septembre 2020.
De violentes inondations s'étaient produites en septembre 2020. © Sylvie Cambon / Maxppp

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour huit communes de l'Hérault suite à différents événements extrêmes survenus en 2019 et 2020. 

Inondations et coulées de boue

Le 19 septembre 2020, de violentes pluies avaient provoqué des inondations et coulées de boue. Un arrêté ministériel publié au journal officiel a reconnu l'état de catastrophe naturelle pour les communes suivantes :

-    Balaruc-les-Bains

-    Brissac

-    Mas de Londres

-    Rouet

Voir en plein écran

Mouvements de terrain

Provoqués par la sécheresse et la réhydratation des sols, des mouvements de terrain s'étaient produits au cours de l'été 2019. L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes suivantes :

-          Balaruc le Vieux

-          Mas de Londres

-          Montady

-          Vacquières

-          Vic-la-Gardiole

Voir en plein écran

L’état de catastrophe naturelle constaté par arrêté ouvre droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance des particuliers. 

À partir de la parution de l'arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel, les particuliers disposent d'un délai maximum de 10 jours pour déclarer le sinistre à leur compagnie d’assurance. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo