METEO : Le Gard passe en vigilance rouge pluie-inondation et crue, l'Hérault et la Lozère toujours en orange

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Nowak
Les précipitations sont actuellement très importantes à Valleraugue dans le Gard - 19.09.20
Les précipitations sont actuellement très importantes à Valleraugue dans le Gard - 19.09.20 © MétéoLanguedoc - David Trial

Météo France a placé trois département de l'Occitanie en vigilance ce samedi 19 septembre pour pluies et inondations, crues et orages. C’est le premier épisode de fortes pluies cévenoles de la saison. De violentes rafales de vent, de la grêle, des orages et de fortes averses sont attendus.

La pluie s'abat sur trois départements de la région Occitanie ce week-end. Des fortes averses et des orages touchent l'Hérault, le Gard et la Lozère. Météo France appelle à la plus grande prudence, elle a placé le Gard en vigilance rouge pour pluies, inondations et crues et l'Hérault et la Lozère en vigilance orange ce samedi et jusqu'à demain dimanche.
 

D'importantes crues dans le Gard

C'est dans le Gard, du côté des Cévennes que les précipitations sont les plus importantes actuellement. A Vallerauge ou encore Saint André de Majecoules des crues conséquentes ont été relevées. "La situation est très sérieuse du côté du Vigan et à Valleraugue", explique Alix Roumagnac, président de Météo Prédic. En juin dernier, ces communes ont déjà connues un épisode cévenol similaire, avec d'importantes inondations. Le Gardon a été placé en vigilance rouge crues. 
 

Il y a une cellule de crise qui a été mise en place dans différentes communes, des évacuations de parkings sont en cours.

Alix Roumagnac, président de Météo Prédic

 
Des pluies intenses localement, 450 mm, et des crues importantes sur des cours d’eaux secondaires et principaux ont été relevées en cours de matinée. Une première vague de précipitations intenses a été observée au cours de la matinée aux alentours de 10h30 et une seconde vers 12h30.

A 12h30, le préfet du Gard a activé le centre Opérationnel Départemental. Un poste de commandement a également été déployé à Anduze où la montée du Gardon est conséquente. 400 sapeurs-pompiers sont actuellement mobilisés dans le Gard appuyés par trois hélicoptères de la sécurité civile et un de la gendarmerie. 250 sapeurs-pompiers des départements voisins sont également envoyés en renfort. 
 

Mise en sécurité de 400 personnes 

Au total sur les communes de Valleraugue et Saint-Jean-du-Gard, les sapeurs-pompiers ont procédé à la mise en sécurité de 400 personnes. Deux sauvetages ont été réalisés par hélicoptère. 

 

Les conditions d'accessibilité sont très difficiles avec la montée des eaux et la coupure de certains axes. La crue d'aujourd'hui est d'une extrême rapidité.

Nicolas Coste, lieutenant colonel chef du groupement Cevennes/Aigoual

Du côté d'Anduze, la crue a été très importante et très rapide. A 16h35, Vigicrue enregistrait une crue à 7,47 mètres, l'une des plus importantes connues jusqu'à présent. Pour rappel, à Anduze, la crue du 28 octobre 2015 avait atteint 6,92 mètres, celle du 11 octobre 2014, 6 mètres, celle de septembre 2002, 10,25 mètres.

Le préfet du Gard, Didier Lauga, vient de donner un premier bilan des violentes intempéries qui se sont abattues sur son département : "Il n'y a pour l'instant pas de victime mais il y a en ce moment des personnes dont on est sans nouvelles. Pour le moment, les communications restent difficiles. Il y a des routes coupées, les communications téléphoniques qui restent difficiles."
 

Routes coupées

En milieu de journée, plusieurs routes ont été coupées suite aux intempéries : 

- RD986 Saint-André-de-Majencoules
- RD907 Saumane
- RD329 Mandagout
- RD10 Valleraugues
- RD907 Anduze 
- RD170 Mandagout
- RD907 Saint-Jean-du-Gard
- RD907 L'Estrechure
- RD284 Pont d'accès Est à Corbes 
- RD986 Valleraugues

A 17h, 14 routes départementales et 7 ponts submersibles étaient fermés à la circulation. Lien pour suivre l'évolution des routes en temps réel.
      Les sapeurs-pompiers du Gard appellent également à la plus grande prudence. Ils ont procédé à des mises en sécurité de personnes. 

Seconde vague attendue vers 20h

Si pour l'instant, les fortes pluies se sont calmées, une seconde vague est en revanche attendue en début de soirée, a annoncé le préfet du Gard, Didier Lauga, sur France Bleu Gard Lozère, cet après-midi, "la première vague est en train de se terminer pour l'essentiel, pour ce qui concerne les averses, elle a a produit ses effets. En revanche, on attend sans doute après 20h une seconde vague , mais cette fois-ci sur tout le département". Elle pourrait cette fois-ci se déplacer vers les plaines de l'Hérault et du Gard.

"Dans la perspective de nouvelles précipitations attendues en fin de journée et cette nuit, nous demandons de respecter toutes consignes de sécurité, d’éviter les déplacements inutiles et de ne pas encombrer les lignes de secours pour des caves ou garages inondés", ont communiqué les sapeurs-pompiers du Gard.

La Préfecture du Gard vient d'annoncer la fermeture des bars et restaurants à minuit ce samedi soir à Nîmes en raison du risque météorologique. Le site du pont du Gard sera fermé au public demain dimanche. 

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a de son côté annoncé qu'il se rendra sur place demain, dimanche 20 septembre, à 17h.

 Retour en images sur les intempéries qui ont frappé le Gard aujourd’hui. Le Gard reste en vigilance rouge toute la nuit pour pluies, inondations et crues. Des fortes précipitations sont attendues au cours de la nuit. Reportage de T. Will et I. Bris à Saint-André-de-Majencoules.
Les consignes de prudence : 
  • Respectez les interdictions ou les consignes qui peuvent vous être données sur place par les forces de l'ordre ou les agents des divers réseaux routiers.
  • Évitez toute activité de plein air.
  • Évitez l'utilisation du téléphone et des appareils électriques.
  • Ne vous abritez pas sous les arbres. Abritez-vous dans un bâtiment en dur ou dans votre véhicule qui sont de bonnes protections contre la foudre.
  • Soyez prudent face aux conditions de circulation pouvant être difficiles. Réduisez votre vitesse et dans l’idéal, annuler ou reporter vos déplacements.
  • Éloignez-vous de tout cours d'eau : rivière, vallat, cadereau, roubine. Ne stationnez pas sur les ponts et autres ouvrages d'art comme les digues et levées de terre .
  • Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d’usage. Mettez en oeuvre les moyens matériels permettant à l'eau de ne pas entrer dans votre habitation (batardeaux etc).

Le point à 21h:

Les deux bassins hydrographiques les plus concernés sont l’Hérault et le Gardon d’Anduze (vallée Borgne).

Les communes les plus touchées sont : Anduze, Cardet, Corbés, L’Estréchure, Les Plantiers, Lézan, Le Vigan, Générargues, Pont d'Hérault, Roquedur, Saint-André de Majencoules, Saint-André de Valborgne, Saint-Jean du Gard, Saint-Julien de la Nef, Saumane, Sumène, Thoiras, Val-d'Aigoual Vallérargues, Valleraugue.
Aucune victime à ce stade
• 1 personne disparue (64 ans) entre Valleraugue et Pont-d’Hérault
• 1 berger sauvé des eaux du Gardon, à Lézan
• 6 sauvetages par hélicoptère sur les gardons
• 16 sauvetages terrestres dans la vallée de l’Hérault (Valleraugue), 18 dans la vallée du
Gardon
• 200 personnes mises en sécurité à Valleraugue, 200 personnes à Saint-Jean du Gard, 7
personnes hébergées au collège d’Anduze, 10 personnes à Sumène et 15vau Vigan
• Évacuation de campings dans les zones concernées
• Etat des routes sur www.inforoute.gard.fr

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.