Sète : près de 90 tombes dégradées aux cimetières marin et Le Py

Illustration cimetière marin de Sète / © MAXPPP
Illustration cimetière marin de Sète / © MAXPPP

Ces derniers mois près de 90 tombes du cimetière marin et du cimetière Le Py auraient été dégradées. Plusieurs familles ont porté plainte. Un individu a été interpellé puis placé en garde à vue avant d'être remis en liberté.

Par E.E


Les comptes ne sont pas encore totalement faits, mais il se pourrait que près de 90 tombes aient subi des dégradations ces derniers mois dans les deux cimetières de Sète : le cimetière marin et le cimetière Le Py.

Les photos des défunts, présentes sur les sépultures, ont été griffonnées à l'aide d'un objet pointu. 

Cette semaine, un homme a été interpellé puis placé en garde à vue. Après examen psychiatrique, il a été considéré comme responsable de ses actes. 

L'individu a été remis en liberté le temps que le décompte des dégradations soit effectué. Il sera à nouveau convoqué dans une quinzaine de jours. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus