Sète : une femme déséquilibrée met le feu à son immeuble et menace de tout faire sauter

Mardi 3 août, une femme a mis le feu à son appartement et a menacé de faire exploser l’immeuble, situé dans le centre-ville de Sète. Elle a été placée en hôpital psychiatrique. Sept policiers ont été intoxiqués dans l’intervention.
illustration - policiers.
illustration - policiers. © Maxppp / Rémy Perrin

Des pleurs et des personnes criant au secours aux balcons. Ce mardi 3 août vers 16h30, les habitants d’un immeuble du centre de Sète, rue des maquisards, ont été pris au piège dans un incendie. Les flammes ont embrasé le premier étage du bâtiment après un feu de poubelle... volontaire.

Un drame évité de justesse

Les huit policiers arrivés sur place ont d’abord remarqué un épais liquide au sol. Un habitant les informe alors qu’une femme fragile psychologiquement a déversé des produits hautement inflammables en menaçant de tout faire sauter. Sans attendre l’arrivée des pompiers, les fonctionnaires de police vont alors éteindre le feu grâce aux extincteurs de leurs voitures et de leurs motos.

Neuf personnes évacuées

Malgré l’épaisse fumée, les policiers décident d’intervenir. Ils ont alors parcouru les quatre étages de l’immeuble pour mettre à l’abri neuf personnes, dont trois enfants.

La pyromane a été interpellée après que les forces de l’ordre aient défoncé la porte de son appartement. La femme âgée d’une soixantaine d’années avait allumé quatre feux au sein de son appartement et se trouvait à côté d’une bouteille de gaz ouverte, selon une source policière. Elle a été transférée dans un service psychiatrique.

Parmi les policiers qui ont évité le drame, sept ont été intoxiqués par les fumées lors de l’opération et ont dû être soignés à l’hôpital.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité société pompiers santé