• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des travaux d'aménagement pour l'accès aux plages entre Carnon et La Grande-Motte

Les travaux d'aménagement ont commencé sur le parking qui dessert les plages du Petit et du Grand Travers, près de Montpellier. Ils vont durer jusqu'à fin juin. Objectif : réduire les ornières, la poussière et les incivilités des automobilistes qui se garent au milieu de la route. / © Agglo Pays de l'Or
Les travaux d'aménagement ont commencé sur le parking qui dessert les plages du Petit et du Grand Travers, près de Montpellier. Ils vont durer jusqu'à fin juin. Objectif : réduire les ornières, la poussière et les incivilités des automobilistes qui se garent au milieu de la route. / © Agglo Pays de l'Or

Tout le mois de juin, des travaux seront effectués sur les parkings et les cheminements piétons qui mènent aux plages du Petit et du Grand Travers, entre Carnon et La Grande-Motte, dans l'Hérault. Attention, perturbations en vue pour les automobilistes !

Par Isabelle Bris

Les nouveaux travaux d'aménagement ont commencé ce mercredi sur le site du Petit et du Grand Travers, plages très fréquentées par les Montpellierains.

C'est l’Agglomération du Pays de l’Or qui les réalise en lien avec la commune de Mauguio-Carnon.

Habitués des lieux, attention: l'accès au parking Est du site, à la sortie Grand Travers, est fermé pendant une semaine au mois, y compris ce week-end.
 
Une rembarde de séparation est en train d'être construite sur les parkings des plage pour empêcher les automobilistes indélicats de se garer en plein milieu lorsqu'ils ne trouvent plus de places. / © Agglo Pays de l'Or
Une rembarde de séparation est en train d'être construite sur les parkings des plage pour empêcher les automobilistes indélicats de se garer en plein milieu lorsqu'ils ne trouvent plus de places. / © Agglo Pays de l'Or
 

Moins de poussière et d'ornières

L’accès se fera donc uniquement par l’entrée Ouest au Petit Travers (côté Carnon) jusqu’à la fin juin, selon le communiqué.


Le but de ce nouveau chantier sur une cette grande aire de stationnement qui compte plus de 1.000 places, c'est de permettre aux usagers d'être moins secoués dans les ornières et de moins voir leur véhicule repeint en blanc par la poussière à chaque visite.
 

Nous testons un nouveau matériau !
 

explique Stéphanie Dumagel, chargée de communication du Pays de l’Or Agglomération. . Une sorte de liant hydraulique compatible avec le respect de l'environnement. 

 

Le parking de la plage est interdit d'accès au niveau des sorties 70, 71 et 72 sur la plage du Grand Travers, le temps que le nouveau revêtement sèche au sol. / © I.Bris/FTV
Le parking de la plage est interdit d'accès au niveau des sorties 70, 71 et 72 sur la plage du Grand Travers, le temps que le nouveau revêtement sèche au sol. / © I.Bris/FTV

Accès fermé coté parking au Grand Travers

 

Ce nouveau revêtement, testé sur les premières places de parking côté Grand Travers, vient d'être posé et il lui faudra du temps pour sècher.

Cette partie du parking restera donc innacessible ce week-end et au moins toute la semaine prochaine. 


Une barrière de séparation est également en train d'être montée sur le site qui longe la quatre voies entre Montpellier et La Grande-Motte pour empêcher les véhicules de se garer n'importe où quand il n'y a plus de places de stationnement disponibles.

 

"Ce qui peut gêner le passage des pompiers et des secours". prévient Stéphanie Dumagel.

Cette barrière qui doit réguler le flux dans les deux sens sur le parking sera-t-elle à l'origine de bouchons et de crises de nerfs ? Réponse au coeur de l'été

De nouvelles ganivelles pour protéger les dunes


Jusqu'à la fin juin, les accès piétons pourront aussi être fermé ponctuellement, le temps de remplacer les ganivelles cassées et de renfoncer les barrières le long des chemins en bois qui relient le parking à la plage.

Ce chantier va compléter l’opération de "renaturation" qui avait été réalisée en 2015 avec la suppression de la route littorale.
 

Pendant les travaux de reconstitution du cordon dunaire, il y a cinq ans entre Carnon et la Grande Motte, des "cheminements doux" en bois ont été aménagé pour permettre aux piétons de gagner la plage / © I.Bris/FTV
Pendant les travaux de reconstitution du cordon dunaire, il y a cinq ans entre Carnon et la Grande Motte, des "cheminements doux" en bois ont été aménagé pour permettre aux piétons de gagner la plage / © I.Bris/FTV


Préserver les espaces naturels


Avant 2014, entre le Grand et le Petit Travers, on pouvait se garer à quelques mètres de la plage.
La route était souvent encombrée l'été et les prises de bec pour des places plutôt fréquentes entre automobilistes...

Pour protéger les plages menacées par l'érosion et maîtriser sa fréquentation, un vaste chantier avait été acté par le département de l’Hérault avec la participation des communes de Mauguio-Carnon et La Grande-Motte et le soutien du Conservatoire du littoral, de la Région et de l’Etat. 



 

Il ne subsiste rien de la RD 59 : l'ancienne route qui longeait les plages du Petit et Grand Travers, entre Carnon et la Grande Motte, a été détruite pour permettre à la dune d'évoluer plus naturellement. / © I.Bris/FTV
Il ne subsiste rien de la RD 59 : l'ancienne route qui longeait les plages du Petit et Grand Travers, entre Carnon et la Grande Motte, a été détruite pour permettre à la dune d'évoluer plus naturellement. / © I.Bris/FTV


 

Un lido reconstruit  


Après cinq mois de travaux, l​​​​​​'ancienne route côtière avait sauté et complètement disparu. A sa place, aujourd'hui, il n'y a plus que du sable.

Le cordon dunaire avait été reconstitué et le nouveau parking avait reculé jusqu'à la 4 voies.

Depuis l'été 2015, pour rallier la plage, il faut marcher 200 à 300 mètres le long de chemins en bois.
Des cheminements doux pour la nature mais moins pour les orteils : les lattes de bois étant souvent dangereusement abîmées.

Il fallait donc rafraîchir ces aménagements très sollicités à la belle saison.

 

 

Pourquoi ces travaux en juin ?

A cause des délais administratifs, répond l'Agglomération du Pays de l'Or.

"Un bilan du site ayant été réalisé fin 2018, il a fallu ensuite finaliser des études, lancer des marché; autant de démarches réglementaires qui prennent du temps."

L’agglomération du Pays de l’Or voulait terminer les travaux avant le début de la saison, en juillet.

Ils s'élèvent au total à 130 000€ euros et sont financés par le Conservatoire du littoral (30%), Région (15%), Département (15%), et Agglomération (20%) et commune (20%).






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : les Morane Air Tractor sont basés au Pélicandrome de Béziers Cap d'Agde

Les + Lus