Cet article date de plus de 4 ans

Il y a 30.000 ans, nos ancêtres préhistoriques vivaient à Poilhes dans l'Hérault

Dans la plaine du bitterois, un site exceptionnel sort de terre. Depuis 16 ans, des archéologues mettent progressivement au jour le plus grand campement préhistorique en plein air d'Europe. Des traces qui dévoilent de précieuses informations sur la vie quotidienne des chasseurs-cueilleurs.
Poilhes (Hérault) - des traces de vie d'il y a 30.000 ans - 2016.
Poilhes (Hérault) - des traces de vie d'il y a 30.000 ans - 2016. © F3 LR


Au pied de la colline d'Ensérune, des hommes préhistoriques ont campé


C'est un site exceptionnel découvert en 1961, à Poilhes, près de Béziers, dans l'Hérault.
Interrompues puis reprises en 2000, les fouilles ont mis au jour le plus important campement en plein air dans toute l'Europe.

Un site de vie unique.

Une page de la préhistoire enfouie juste sous nos pieds


Le campement a été préservé du temps en raison d'un ensemble de circonstances qui ont protégé le site. Une occupation très courte, un terrain assez sec et isolé.

Quasiment un miracle qui permet aujourd'hui de retrouver les traces d'un feu autour duquel ces nomades du paléolithique se sont assemblés.
Dans une autre tranchée, les archéologues ont découvert un atelier de ces chasseurs-cueilleurs, grâce à des pierres qui n'ont a priori rien à faire ici... d'où l'hypothèse d'une boucherie.

Chaque été, une dizaine d'archéologues explorent pendant près d'un mois ce campement qui pourrait encore dévoiler de nouvelles informations sur le quotidien des hommes préhistoriques.

durée de la vidéo: 02 min 01
Poilhes (34) : la vie quotidienne, il y a 30.000 ans ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine histoire sorties et loisirs