Immobilier : Toulouse et Montpellier sur le podium des meilleures villes pour investir

Publié le
Écrit par Anne-Sophie Mandrou
Les métropoles de Toulouse et Montpellier, le Lot et la Lozère font partie des secteurs qui intéressent le plus les acheteurs en immobilier
Les métropoles de Toulouse et Montpellier, le Lot et la Lozère font partie des secteurs qui intéressent le plus les acheteurs en immobilier © Jean-Marc Lallemand/BELPRESS/MAXPPP

La pierre reste l’investissement le plus fiable pendant les périodes de crise. Les Français continuent de miser sur l’immobilier malgré les confinements et la crise du covid. Quels sont les endroits qui séduisent les acheteurs ? Avec la meilleure plus-value ? L’Occitanie est en bonne place.

Toulouse et Montpellier : deux métropoles d’Occitanie trustent le podium des villes les plus séduisantes en matière d’achat immobilier. Un classement publié cette semaine par le Figaro. Il s’appuie sur les ventes dans l’immobilier ancien. Ce marché a pu perdurer à la différence du neuf, perturbé par la crise du coronavirus. La ville rose en est 1ière place, la capitale languedocienne est 3e derrière Annecy, la Venise des Alpes. 

Des achats qui vont prendre de la valeur

Selon le quotidien, Toulouse et Montpellier sont des villes où les biens achetés devraient prendre le plus de valeur, où l’on peut réaliser la meilleure plus-value à la revente. En 5 ans, les prix de l’immobilier y ont progressé de 16% (Toulouse) et de 10% (Montpellier).

Le journal s’est basé sur plusieurs critères : le dynamisme de ces villes, la hausse de la population, la création d’emploi et le marché de l’immobilier. 

Dans ce palmarès, Nîmes se classe à la 23e place. Perpignan est dans le fond du tableau à la 34e avec plusieurs indicateurs en baisse (nombre d’habitants, d’emplois, prix du m2…).

Un classement à relativiser

Il faut toutefois remettre ce classement en perspective. Car il est notamment alimenté par les transactions réalisées entre juin 2019 et 2020. On sait que depuis, Toulouse connaît de grandes difficultés dans son secteur économique phare, l’aéronautique et cela peut avoir une influence sur le marché de l’immobilier à venir.

Le Lot et la Lozère, chouchous des parisiens

Autre phénomène : le regain d’intérêt pour les villes moyennes de moins de 50 000 habitants et pour les départements ruraux grâce à l’effet télétravail. Dans une autre étude publiée ce jeudi, les Notaires de France révèlent quelles sont les destinations les plus prisées par les parisiens prêts à quitter la capitale. La Lozère et le Lot en font partie. Des secteurs qui risquent de voir leur prix flamber dans les prochains mois. D’autres départements comme la Haute-Garonne et l’Aveyron semblent avoir moins la côte auprès des Franciliens, par manque de trains ou de vols.

De leur côté, les habitants de la région continuent à investir malgré la crise. Toujours selon les notaires, la part des acquéreurs locaux a augmenté de 1 point en Occitanie sur le troisième trimestre 2020.

La bonne période pour acheter

Pour les professionnels de l’immobilier, qui peuvent à nouveau proposer des visites de biens depuis le 28 novembre, c’est la bonne période pour acheter si on en a les moyens :

  • Beaucoup de biens sont sur le marché car les confinements ont ralenti les visites
  • Les taux de crédit immobilier sont bas, autour de 1,20% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, soit proche du niveau plancher de 2019
  • Les prix sont stables dans l’ensemble, avant le rebond qui pourrait accompagner la sortie de crise
  • La période est propice à la négociation !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.