• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Indonésie : tous les Airbus A320 indonésiens seront contrôlés après le crash d'Air Asia

Quelques pièces de l'appareil avaient pu être récupérées. / © Maxppp
Quelques pièces de l'appareil avaient pu être récupérées. / © Maxppp

Le ministère indonésien des Transports a commencé jeudi à inspecter les Airbus A320  enregistrés dans le pays après qu'une enquête a établi qu'une pièce défectueuse d'un de ces appareil avait contribué à l'accident d'AirAsia qui a fait 162 morts l'an passé.

Par MP + AFP

L'Airbus A320-200 (vol QZ8501) s'était abîmé en mer de Java par mauvais temps le 28 décembre 2014, environ une demi-heure après son décollage
de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour.

Problèmes au système de commande du gouvernail 
Le rapport final présenté mardi les enquêteurs indonésiens indique que l'accident a été causé par des problèmes au système de commande du gouvernail et la réaction de l'équipage qui avait débranché le pilote automatique pour tenter de relancer le système.

Inspection des 75 Airbus A320s
Pour prévenir la répétition d'incidents similaires, le ministère des Transports a indiqué que 18 responsables procéderaient à une inspection des 75 Airbus
A320s enregistrés dans ce pays d'Asie du Sud-Est, auprès d'AirAsia et de trois autres compagnies effectuant des liaisons domestiques. Ces vérifications devraient se terminer le 2 juin.
"Nous allons vérifier les documents techniques, les documents d'exploitation et ensuite l'avion lui-même, avec une attention particulière au système de commande de gouvernail", a déclaré Muhamad Alwi, directeur des opérations de navigation aérienne au ministère des Transports.

Interdiction de vol si problèmes répétés
Les avions pourront continuer d'être utilisés pendant la période des inspections, mais en cas de découverte de "problèmes répétés" au système de commande du gouvernail d'un appareil, celui-ci sera interdit de vol, a précisé le directeur général de l'aviation civile, Suprasetyo, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

Une maintenance insuffisante
Le registre d'entretien de l'Airbus A320-200 d'AirAsia Indonesia, filiale de la compagnie malaisienne AirAsia, mentionnait que des problèmes avec le système de commande du gouvernail de l'appareil s'étaient produits à 23 reprises au cours des 12 mois précédents, et accentué pendant les trois derniers mois, mettant en exergue une maintenance insuffisante, selon le rapport.

162 victimes
Parmi les 162 personnes à bord de l'avion se trouvaient 155 Indonésiens, le copilote
français Rémi Plesel, trois Sud-Coréens, un Britannique, un Singapourien et un
Malaisien.

Sur le même sujet

Gilets jaunes : ambiance "bon enfant" à Aimargues dans le Gard

Les + Lus