Cet article date de plus de 9 ans

Disparition de Nicole Moschetti-Stamm

La conseillère municipale Les Verts, est décédée d'une longue maladie. Elle a porté les dossiers environnement.
© France 3

Nicole Moschetti-Stamm est morte ce matin à Montpellier, des suites d'un cancer. Elle avait 68 ans.

Ecologiste, co-fondatrice du groupe Les Verts à Montpellier, géographe, cette conseillère municipale a défendu les principaux dossiers environementaux de Montpellier, aux côtés de Georges Frêche. Elle était la compagne de Jean-Louis Roumeguas.

Extrait du  communiqué de la ville de Montpellier et d'Hélène Mandroux :

"J'ai appris ce matin avec une vive émotion la disparition de Nicole Moschetti-Stamm à l'âge de 68 ans des suites d'une longue maladie qu'elle a combattue avec courage.
 
 
Nicole Moschetti-Stamm était conseillère municipale d'opposition au sein du groupe Les Verts / NPA / Fase de la ville de Montpellier depuis 2008. Mais c'est évidemment au sein de la majorité municipale entre 2001 et 2008 que cette femme discrète et porteuse d'un vrai idéal écologiste s'est exprimée avec une grande force de conviction.

Conseillère municipale verte dès 1989, c'est avec Georges Frêche d'abord en 2001 et à mes côtés dès 2004 qu'elle a su faire entendre une voix différente au sein de l'assemblée municipale sur les questions environnementales qu'elle a toujours considérées comme essentielles.

Chargée des transports à la Ville, elle faisait partie de ceux qui ont convaincu le maire de l'époque d'oser le choix du tramway. Ensuite, devenue vice-présidente déléguée à l'environnement, elle fut notamment en charge de l'épineuse question des déchets ménagers à l'Agglomération. Et elle est à l'origine du choix d'une usine de méthanisation pour leur traitement et leur valorisation.
 
 
Géographe de profession, Nicole Moschetti-Stamm était avant tout une militante écologiste de la première heure. Elle faisait partie du noyau dur qui, dès 1984, a créé le groupe des Verts à Montpellier. Si notre ville a décroché en 2011 le titre de capitale européenne de la biodiversité, le rôle précurseur de Nicole Moschetti-Stamm n'y est pas étranger."

La réaction de Jean-Pierre Moure président de l'Agglomération

"J'ai appris avec émotion la disparation de Nicole Moschetti-Stamm, suite à une longue maladie qu'elle a su combattre avec courage. Fervente militante écologiste,elle a travaillé à nos côtés, en tant que Conseillère municipale de la Ville de Montpellier et Vice Présidente  du District de Montpellier.

Femme d'action et de terrain, elle a su porter de nombreux projets en matière de préservation de l'environnement tels que la généralisation du tri sélectif des déchets ménagers, qui fait aujourd'hui l'unanimité.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement georges frêche