Cet article date de plus de 8 ans

L'effet José Tomas à Nîmes

La feria des Vendanges rapporte beaucoup à la ville de Nîmes : hôtels complets et billets vendus au marché noir

© France 3 languedoc-Roussillon
video title

L'effet José Tomas

Grâce à l'affiche de la feria des vendanges, Nîmes attend 3 millions d'euros de retombées économiques.

Entre 150 et 1 200 euros au marché noir. La place dans les arènes de Nîmes pour voir José Tomas dimanche se monnaie cher. Seuls 13 000 privilégiés pourront assister au spectacle. Le torero de galapagar s'est engagé à affronter six taureaux. Début de la corrida à 11 h 00.

On vient du monde entier pour voir le torero, d'Amérique du Sud et surtout d'Espagne.

Un charter arrive de Madrid à Nîmes-Garons.

La ville de Nîmes affiche complet pendant ce rendez-vous des vendanges. Et on attend des retombées économiques assez importantes. De l'ordre de 3 millions d'euros.

Le cachet de José Tomas, lui, est toujours secret. 

A voir en vidéo le reportage de France 3 Pays gardois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie