Le Gard reste en vigilance sécheresse

La préfecture maintient des restrictions des usages de l'eau jusqu'au 31 mai.

Le Préfet du Gard, Hugues Bousiges, a réuni pour la deuxième fois le comité sécheresse le 26 avril 2012, pour faire le point sur la situation hydrologique dans le département. Les pluies d’avril ont temporairement diminué la gravité de la situation, mais n’ont pas permis une recharge des nappes ni une remontée durable des débits des cours d’eau.


Le cumul des précipitations depuis janvier reste déficitaire et, pour le moment, l’année 2012 apparaît toujours comme l’une des années les plus sèches connues.
 
Le retour annoncé de températures plus élevées, combiné au développement de la végétation, laisse présager une augmentation de l’évapotranspiration, ce qui conduira à rendre aussi inefficaces les pluies à venir.
 
Compte tenu de la situation hydrologique et de l’état de la ressource dans le département, le Préfet du Gard maintient les mesures de restriction des usages de l’eau jusqu’au 31 mai.
 
L’ensemble du département (hors le fleuve Rhône et sa nappe d’accompagnement) reste en vigilance renforcée, assortie de mesures de limitation d’usages de l’eau de niveau 1 . 
Ces mesures sont détaillées dans l’arrêté sécheresse qui sera affiché en mairie ou consultable sur le site PROPLUVIA (http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/) et le site de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard (http://www.gard.equipement-agriculture.gouv.fr/).
 
Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les Maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité