Les nouveaux radars pédagogiques arrivent

13 radars pédagogiques seront installés sur les routes de L'Hérault. Le premier à Castries sur la RD 68

On les appelle des radars pédagogiques, ils ne flashent pas mais indiquent au conducteur sa vitesse réelle et sont alimentés par capteurs photovoltaïques.

C'est le gouvernement Fillon qui a décidé de leur installation en mai 2011. Le préfet, Claude Balland, a annoncé l'implantation de 13 d'entre eux dans l'Hérault. 

Où sont -ils ?

Les 13 radars :

  • Agde :                                RD612
  • Cournonteral :                    RD5 
  • Frontignan :                        RD612 
  • Montady Capestang :         RD11
  • Saint Mathieu de Tréviers : RD17
  • Portiragnes :                       RD612 
  • Nissan les Enserune :          RD609
  • Béziers :                             RD909  et  RD 64 
  • Saint-Thibéry :                   RD13
  • Pézenas :                           RD13
  • Castries :                           RD68

Comment les repérer ?

Selon la préfecture, 8 seront implantés en amont des radars automatiques fixes actuellement en services en remplacement des panneaux de pré-signalisation jusqu'alors en place. La distance entre ces radars pédagogiques et les radars fixes pourra varier de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

5 seront implantés dans des zones où des accidents graves ou mortels se sont produits pour inciter les usagers à adapter leur vitesse en fonction des limitations et des circonstances.

But annoncé :  faire ralentir les conducteurs. En 2011, 99 personnes ont été tuées et 1532 blessées sur les routes du département de l’Hérault.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité