Quels risques après l'accident près de Marcoule ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence CREUSOT

Depuis 12 h 37 un périmètre de sécurité a été installé autour du centre de retraitement des déchets à Codolet.

video title

video title

Marcoule : Un responsable de CENTRACO s'explique

Interview de Roland Vierne directeur adjoint Centraco devant le site de retraitement.

Y a -t-il un risque de rejet radioactif autour du centre Centraco, à l'intérieur du batîment pour les 150 personnes qui y travaillent ?

Officiellement le four à fusion a explosé à 12 h 37 et depuis aucun rejet n'a été constaté.

Officiellement l'incident a pris fin à 16 h 00.

L'accident a fait un mort et 4 blessés. A la préfecture, on parle d'"accident industriel".

"Cet accident ne comporte pas d'enjeu radiologique ni d'action de protection des populations", ajoute l'ASN l'Autorité de Sûreté Nucléaire, précisant qu'elle "suspend son organisation de crise".

L'explosion d'un four servant à fondre des déchets métalliques faiblement radioactifs a causé un incendie qui a été maîtrisé vers 13h00 et le bâtiment qui l'abritait

n'a pas été endommagé, précise l'Autorité.

Selon Bernard Bigot administrateur général du CEA, le Commissariat  à l'Energie Atomique que nous avons joint au téléphone :" pour l'instant aucun rejet radioactif n' a été constaté. Et prendre des pilules d'iode ne servirait à rien sauf à fatiguer la thiroïde des sujets". 

L'organisation écologiste Greenpeace a réclamé une "transparence totale et immédiate"

"Il est indispensable que les populations locales soient informées en temps réel

sur la situation et sur les éventuels rejets radioactifs", indique dans un communiqué

Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France.

"Ce site n'est pris en compte ni dans l'audit des installations nucléaires françaises demandé par le gouvernement, ni dans les dernières inspections faites par l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Cela démontre une nouvelle fois que la France n'a pas retenu les leçons de Fukushima", assure-t-il.

Six mois après "la catastrophe de Fukushima, et à quelques jours de la commémoration des 10 ans d'AZF (le 21 septembre)", la fédération écologiste France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations) estime pour sa part que "ce nouvel accident souligne les problèmes de maîtrise du risque nucléaire et technologique en France".

"Force est de constater que le risque nucléaire, comme les nuages radioactifs, ne connaît pas de frontière", relève également l'association Agir pour l'environnement.

Les balises de la Criirad sont restées muettes.

Cellule d'information : 0 805 55 70 30

Fiche du site de Marcoule (Centraco) SOCODEI dans l’Inventaire National des Déchets Radioactifs (ANDRA).

http://www.andra.fr/download/site-principal/multimedia/ou_sont_les_dechets_2009/INV2009-web/pdf/LAR9.pdf



Description des lingots obtenus par fusion de déchets métalliques SOCODEI (ANDRA)

http://www.andra.fr/download/site-principal/multimedia/ou_sont_les_dechets_2009/INV2009-web/pdf/F3-7-02.pdf

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité