Yves Rispat rejugé en appel pour abus de confiance

Publié le Mis à jour le
Écrit par LB

L'ancien président UMP du Conseil Général du Gers avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis en juin 2010.

video title

Yves Rispat rejugé en appel pour abus de confiance

L'ancien sénateur et ancien président du Conseil Général du Gers, Yves Rispat est jugé en appel à Agen pour abus de confiance.Il lui est reproché d'avoir détourné des fonds alors qu'il présidait une association. En 1ère instance, il avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis.

L'audience s'est ouverte jeudi après-midi devant la Cour d'Appel d'Agen. Yves Rispat comparaît pour abus de confiance et usage de faux en écriture. Des faits pour lesquels l'ancien sénateur, ancien président du Conseil Général du Gers et ancien président de la Chambre d'Agriculture a été condamné en première instance, le 17 juin 2010.

18 mois de prison avec sursis, 20 000 euros d'amende et l'interdiction de présider une association pendant trois ans. Une condamnation dont Yves Rispat avait immédiatement fait appel.

Il lui est reproché d'avoir détourné des fonds alors qu'il présidait l'APAG ( Association pour la Prévoyance et l'Assistance des Agriculteurs du Gers). Un préjudice de plusieurs dizaines de milliers d'euros selon l'APAG et des faits qu'Yves Rispat a toujours contesté.

Trois autres personnes avaient également été condamnées en première instance, dont la compagne de l'ancien élu.

Elles ont également relevé appel de leur condamnation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité