Inondations : polémique sur le bilan des victimes des intempéries, y a t-il 1 ou 3 morts ?

Béziers (Hérault) - les inondations ont fait au moins un mort. Une Britannique de 68 ans à Cazouls-d'Hérault - 23 octobre 2019. / © maxppp VINCENT PEREIRA
Béziers (Hérault) - les inondations ont fait au moins un mort. Une Britannique de 68 ans à Cazouls-d'Hérault - 23 octobre 2019. / © maxppp VINCENT PEREIRA

3 personnes sont décédées dans les intempéries qui ont frappé ces trois derniers jours le sud de la France, selon le bilan officiel du ministère de l'Intérieur. Or, sur place, on nous confirme une victime dans l'Hérault, une Britannique de 68 ans et c'est tout. D'où sont donc les 2 autres victimes ?

Par Fabrice Dubault


A midi, ce jeudi, le bilan des intempéries dans l'Hérault, l'Aude, le Gard et les Pyrénées-Orientales était d'une femme en urgence absolue au CHU de Montpellier et aucun mort.
Une sexagénaire emportée par les eaux, mercredi vers 15h, devant sa maison à Cazouls-d'Hérault, près de Pézenas.

Alors, quand le ministère de l'Intérieur, vers 12h30, nous envoie un communiqué de presse faisant état de 3 morts, tout le monde est surpris.
 
Rapidement, nous avons confirmation du décès de la sexagénaire de Cazouls-d'Hérault. Il s'agit d'une ressortissante britannique de 68 ans.
Transportée, mercredi, en urgence absolue, au CHU de Montpellier pour une noyade, elle est morte ce jeudi matin à 2h38.

Le bilan est donc d'un mort et non 3 comme l'indique le ministère de l'Intérieur.

En visite à la caserne des pompiers de Béziers, la ministre de la Transition écologique confirme le bilan de 3 morts, vers 13h. Sans plus de précisions, en ayant une pensée pour les familles des victimes.
 

Combien y a t-il de victime ?


La question que se pose alors tous les journalistes, c'est : qui sont les 2 autres morts et où ces drames se sont-ils produits ? Mystère.

On nous parle d'une victime dans le Gard et une autre à Perpignan. Mais les préfectures ne sont pas au courant.

Un automobiliste nonagénaire est bien décédé mercredi à Alès dans le Gard, dans son véhicule tombé dans un cours d'eau après une sortie de route mais les pompiers ne considéraient pas cet accident comme lié aux intempéries. Ils envisagent la piste d'un malaise. "Les circonstances exactes" de ce décès "ne sont pas encore établies", a précisé jeudi la préfecture du Gard.

Idem pour le décès d'un SDF à Perpignan. Là encore jugé sans rapport avec les inondations.

Ce soir, nous n'en savons pas plus.
Du côté du ministère de l'Intérieur, on répond aux questions des journalistes par : "Le cabinet du ministre de l’Intérieur refuse de dire à qui Christophe Castaner pensait en annonçant les 3 décédés".

Le bilan régional est donc de 1 mort... Le bilan du ministère de l'Intérieur est de 3 morts.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus