Interdite, la marche d'hommage à Rémi Fraisse maintenue à Sivens avec un autre rassemblement à Plaisance du Touch (Haute-Garonne)

Après la publication d'un arrêté municipal à Lisle-sur-Tarn interdisant toutes les manifestations dimanche 25 octobre, certaines organisations ont décidé de maintenir leur hommage à Rémi Fraisse sur place dimanche. Un autre rassemblement est prévu dans la commune de Haute-Garonne où il résidait.

Au lendemain de l'interdiction par Maryline Lherm, la maire de Lisle-sur-Tarn, de toutes les manifestations prévues dimanche 25 octobre à Sivens, une partie des organisateurs de la marche d'hommage à Rémi Fraisse, un an après sa mort, a décidé de maintenir l'événement sur place dimanche et d'autres organisations appellent à un rassemblement à Plaisance du Touch, la commune de Haute-Garonne, près de Toulouse, où il résidait. 

Un arrêté d'interdiction dans le Tarn

Jeudi, la mairie de Lisle-sur-Tarn (Tarn) a pris un arrêté interdisant les quatre manifestations prévues dimanche : la marche d'hommage à Rémi Fraisse, une opération "solidarité foin" de la FDSEA et des JA pour un éleveur du site et deux manifestations à l'appel d'associations de riverains. 
La maire de la commune a indiqué à France 3 qu'elle ne voulait prendre "aucun risque pour les manifestants et pour la commune". L'arrêté municipal indique que la famille a l'autorisation de se rendre sur le site pour un moment de recueillement, mais la mère de Rémi Fraisse a confié à France 3 jeudi qu'elle hésitait encore à se rendre sur place.

Des forces de l'ordre sur place

Silencieux jusqu'à présent, le préfet du Tarn Thierry Gentilhomme a indiqué vendredi que des "mesures préventives" seront en vigueur dimanche sur le site de Sivens"Il vaut mieux prévenir que guérir", a-t-il déclaré lors d'un point de presse à Albi, ne précisant cependant pas combien de forces de l'ordre étaient mobilisées pour dimanche. 

Un rassemblement à Plaisance du Touch

La mairie de Plaisance du Touch, près de Toulouse, a confirmé ce vendredi matin à un journaliste de France 3 Midi-Pyrénées qu'elle avait bien reçu une demande de rassemblement pour dimanche. Le maire Louis Escoula souhaite qu'il se déroule "dans le calme".

Certains vont tout de même braver l'interdiction à Sivens​

Le collectif qui organisait la marche d'hommage à Sivens a dénoncé une interdiction "scandaleuse". Les différentes organisations à l'origine de cette hommage se sont réunies en urgence pour trouver un nouveau lieu de commémoration. Le choix de Plaisance du Touch, pour rendre hommage à Rémi Fraisse, semble cependant diviser le collectif où certaines organisations ne souhaitent pas s'éloigner de Sivens et le collectif "Tant quil y aura des bouilles " ainsi qu'une dizaine d'oganisations ont décidé de maintenir leur présence sur le site malgré l'interdiction. 

Voir ici le reportage de Michel Pech et Jack Levé, de France 3 Midi-Pyrénées : 


Après l'interdiction de deux manifestations à Sivens, des rassemblements parallèles s'organisent.


L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité