Cet article date de plus de 5 ans

José Tomás de nouveau au sommet

Des Núñez del Cuvillo qui semblent (sauf le 5) avoir été créés pour charger en rythme; un ciel gris (mais pas de pluie); les arènes combles (et l'ex-roi Juan Carlos en barrera); Padilla, plus Padilla que jamais (il jouait à domicile); Manzanares en forme (mais une estocade ratée).
Et José Tomás.  
© J. Arroyo / ABC
Jérez,Samedi 7 mai 2016, 19h. 


Toros de Núñez del Cuvillo, peu piqués, mais généralement bons dans la muleta; excellents les 2 (vuelta al ruedo) et 3, pénible le 5.

Juan José Padilla, appoaudissements & deux oreilles
José Tomás, deux oreilles et la queue & une oreille
José María Manzanares, deux oreilles & silence (un avis)

Temps gris. No hay billetes.

Les trois toreros et le mayoral sont sortis en triomphe.

José Tomás

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie