• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

José Tomás de nouveau au sommet

© J. Arroyo / ABC
© J. Arroyo / ABC

Des Núñez del Cuvillo qui semblent (sauf le 5) avoir été créés pour charger en rythme; un ciel gris (mais pas de pluie); les arènes combles (et l'ex-roi Juan Carlos en barrera); Padilla, plus Padilla que jamais (il jouait à domicile); Manzanares en forme (mais une estocade ratée).
Et José Tomás.  

Par Joël Jacobi

Jérez,Samedi 7 mai 2016, 19h. 


Toros de Núñez del Cuvillo, peu piqués, mais généralement bons dans la muleta; excellents les 2 (vuelta al ruedo) et 3, pénible le 5.

Juan José Padilla, appoaudissements & deux oreilles
José Tomás, deux oreilles et la queue & une oreille
José María Manzanares, deux oreilles & silence (un avis)

Temps gris. No hay billetes.

Les trois toreros et le mayoral sont sortis en triomphe.

José Tomás

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus