Juan José Padilla se retire

Juan José Padilla, très ému ce vendredi lors de la conférence de presse où il annonçait sa retraite prochaine. / © Toromedia
Juan José Padilla, très ému ce vendredi lors de la conférence de presse où il annonçait sa retraite prochaine. / © Toromedia

Juan José Padilla, 44 ans, a annoncé ce 24 novembre à Séville qu'il mettra fin à sa carrière de torero à la fin de la saison 2018. Il avait terminé la saison 2017 en tête de l'escalafón.

Par Joël Jacobi

Quand Juan José Padilla reçut, à Saragosse le 7 octobre 2011, le terrible coup de corne qui devait le laisser borgne, on crut que sa carrière était finie.
Il réapparut - 5 mois à peine plus tard! - à Olivenza, un bandeau sur l'œil, on se dit que c'était très courageux mais que ça ne durerait pas.
Puis, feria après feria, les figures du métier lui firent petit à petit une place dans les "bons" cartels : sans doute les toreros vedettes étaient-ils aussi impressionnés que le grand public. Et Padilla tint son rang. Toujours aussi casse-cou, mais capable aussi de très bien toréer, mieux parfois qu'avant l'accident.

Les afionados - à Pampelune en particulier - lui réservèrent un accueil enthousisaste. Des étendards à l'effigie du "Pirata" flottèrent dans les gradins les après-midi où il était annoncé.
Chacun de ses retours à Saragosse fut salué comme il se doit. En 2016 par exemple, aux côtés des "artistes' Morante et Talavante, son toreo sans fioriture et non sans mérite déclencha l'enthousiasme du public.

Voici "Bomba" le sujet que nous lui avions consacré dans le numéro 144 de  "Face au toril" en avril 2001. Padilla alors avait 28 ans et sa carrière commençait à prendre son envol. La musique est du groupe Estopa.

Bomba. Face au toril, avril 2001.

 

Sur le même sujet

Les + Lus