L'appétit sans limite de Sébastien Castella

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joël Jacobi

Bien décidé à suivre les pas des plus glorieux de ses aînés, Sébastien Castella a choisi de comparaître quatre fois à Madrid pendant la feria de San Isidro. Comme António Ordóñez, Julio Aparicio ou El Viti! Quatre comparutions devant le "jury" le plus sévère qui soit : le pari est osé.

Mais le pari est légitime, car Sébastien a signé en mai dernier une des plus importantes faenas qu'on ait vues à Madrid depuis de longues années. Les figuras qui ont eu la chance (et le mérite) de triompher à Madrid ont le choix… de ne pas y revenir. Ou d'y revenir en posant leurs conditions : cachet, choix des compagnons de cartel et des ganaderías.
Conseillé par son apoderado (et par ailleurs membre de la "famille régnante" de Las Ventas) Manuel Martínez Erice "Choperita", Sébastien Castella a fait le choix du panache. Quatre paseos à las Ventas, des affrontements avec trois débutants assoifés de gloire (López Simón, Roca Rey et Garrido) et une confrontation avec la ganadería d'Adolfo Martín, des toros que le public Madrilène adule et qui avaient mis en déroute au début du siècle un certain… José Tomás.

Bref, le geste a de la gueule!

Voici à quoi devrait ressembler le parcours de Sébastien en mai prochain à Las Ventas:

Corrida de Victoriano del Río (Beneficencia),  mano a mano  avec Alberto López Simón
Corrida de Adolfo Martín, comme l'an dernier. Et malgré le relatif échec qu'il avait essuyé. Ou peut-être à cause de cela…
Corrida d'Alcurrucén, avec Julián López ‘El Juli’ qui donnera l'alternative à José Garrido
Corrida de Núñez del Cuvillo, avec Andrés Roca Rey, à qui il donnera l'alternative, le témoin étant  Alejandro Talavante.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité