La Poste à Toulouse, les bus à Tarbes : nouvelles cibles des anti-loi Travail

Des manifestants ont entrepris dans la nuit de mardi à mercredi de bloquer les accès au centre de tri ultramoderne de La Poste à Castelnaud-d'Estrétefonds (Haute-Garonne). A Tarbes, c'est le dépôt de bus qui a été bloqué. 

Des pneus en feu, des palettes en travers de la route. Les militants anti-loi El Khomri de réforme du code du travail ont bloqué à partir de 3 heures dans la nuit de mardi à mercredi les accès à la plateforme courrier de La Poste, le centre de tri ultra-moderne, situé à Castelnaud-d'Estrétefonds, au nord de Toulouse, a-t-on appris auprès de la CGT de la Haute-Garonne. 
Conséquence : les camions de courrier qui quittent chaque nuit le centre de tri pour alimenter les bureaux de poste n'ont pas pu sortir à l'heure prévue. 

A Tarbes (Hautes-Pyrénées), c'est le dépôt des bus Keolis qui est bloqué depuis l'aurore par les manifestants. Aucun bus ne pouvait donc sortir pour alimenter les lignes de Tarbes et de l'agglomération. Le blocage a été levé un peu avant 9 heures.