La première ligne de fret de la coopérative lotoise Railcoop démarre lundi 15 novembre

Publié le
Écrit par Marie Martin
Railcoop a obtenu sa licence d'entrepreneur ferroviaire en septembre 2021.
Railcoop a obtenu sa licence d'entrepreneur ferroviaire en septembre 2021. © Virginie Beaulieu/FTV

La société coopérative Railcoop, installée près de Figeac, dans le Lot, est sur le point de remporter son pari de lancer le "ferroviaire citoyen" : sa première ligne de fret, entre Figeac et Saint-Jory près de Toulouse, via l'Aveyron, ouvre le 15 novembre.

Le pari un peu fou est en passe d'être gagné, le premier convoi de fret ferroviaire de Railcoop s'élancera de Figeac, dans le Lot, lundi 15 novembre 2021. Destination : le hub logisitique de Saint-Jory, près de Toulouse, en passant par Viviez-Decazeville et Capdenac-Gare, dans le département de l'Aveyron. 

Ce convoi de petits volumes, à la demande, avait été annoncé pour 2021 par la société coopérative lotoise, le projet n'aura donc pas souffert de retard. Il va permettre de délester les routes de plusieurs dizaines des quelques 700 camions qui empruntent cet axe quotidiennement.

"Il y a un vrai besoin sur le bassin", explique Thierry Le Rall, commercial Fret chez Railcoop, "avec la métallurgie pour l'aéronautique, des producteurs et d'autres industriels. Pour le moment, ça reste sur le bassin mais on sera bientôt commissionnaire de transports donc on pourra organiser le transport de fret sur tout le territoire".

"On fera du "bout en bout", poursuit-il, "c'est-à-dire qu’on ira chercher les pièces directement à la production, on chargera nos wagons, on ira au plus près de la destination et on finira par un transport routier sur les derniers kilomètres".

Concrètement, la ligne consiste en un train quotidien, avec un départ le matin et un retour vers 23 heures et une capacité de 900 tonnes par jour.

C’est un beau potentiel pour l’ensemble du bassin. On est dans l'air du temps. Toutes les entreprises font des efforts pour réduire leur empreinte carbone. Aujourd'hui, nous, Railcoop, nous leur proposons une solution plus écologique et plus économique.

Thierry Le Rall, commercial Fret - Railcoop

Un "test" avant le transport de voyageurs

"On s'est imposé un haut niveau d'exigence", ajoute Jérémy Auguy, directeur de la sécurité chez Railcoop, "parce qu'il y a le fret dans un premier temps mais derrière ça, il y a l'évolution sur l'activité voyageurs que l'on souhaite à nouveau obtenir au niveau de l'EPSF (Établissement public de sécurité ferroviaire) courant 2022. Il faudra déposer un nouveau dossier pour cette activité et on n'a vraiment pas le droit à l'erreur, le moindre écart sécurité pourrait nous être fatal, au regard de nos activités ultérieures et l'obtention du certificat de sécurité voyageurs".

Car la finalité, c'est cela. L'aventure de Railcoop est née en 2018. L'idée ? Créer un ferroviaire citoyen et remettre en service des lignes abandonnées par la SNCF car jugées peu rentables.
C'est notamment le cas de la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon, premier projet de Railcoop. Il devrait se concrétiser en 2022.

Plus de 9 600 sociétaires

Née de la rencontre entre des usagers, des acteurs de la transition écologique et du monde coopératif, Railcoop prend corps en 2019, à la salle des fêtes de Cajarc, dans le Lot. Son siège est toujours à Cambes, près de Figeac. Son envie : s'inviter dans le secteur, après l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire.
Partie avec une dizaine de sociétaires au début, la coopérative en compte aujourd'hui plus de 9 600. Et elle a franchi avec succès toutes les étapes nécessaires avant de pouvoir prétendre faire rouler des trains. Comme la très précieuse licence d'entrepreneur ferroviaire, obtenue en septembre dernier.

Rapidement, Railcoop avait fait le choix de lancer, parallèlement à la ligne voyageurs, une ligne fret dans le secteur géographique où elle est née. Ce sera chose faite lundi 15 novembre. Et pour fêter l'événement, Railcoop propose de suivre l'arrivée du premier train de marchandises à Capdenac en direct, de 14 heures à 15 heures, 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.