Cet article date de plus de 3 ans

Aveyron : après de nouvelles attaques, des éleveurs du Larzac organisent une battue au loup

Une cinquantaine d'éleveurs du Larzac a participé ce mardi à une battue (sans armes) au loup après la découverte de 9 brebis tuées en 3 jours sur une exploitation de Lhospitalet-du Larzac. 
Les éleveurs constatant les dégâts
Les éleveurs constatant les dégâts © Mathilde de Flamesnil / France 3
Les attaques de trop. Après la découverte de 9 brebis tuées ces trois derniers jours chez un éleveur de Lhospitalet du Larzac (Aveyron), une cinquantaine de ses collègues se sont réunis pour organiser dans la matinée une battue au loup.

Sans armes, les éleveurs ont arpenté le causse, tout autant pour "effaroucher" d'éventuels loups que pour retrouver des brebis égarées par les attaques. S'il est bien présent sur le Larzac, le loup n'a pas été formellement identifié comme étant l'auteur des attaques de ces derniers jours. 

En décembre dernier, le préfet de l'Aveyron, pour calmer les éleveurs, avait donné son feu vert aux tirs d'effarouchement pour "répondre aux attaques des grands canidés". En novembre, les éleveurs en colère avaient manifesté à Millau, exhibant notamment des cadavres de brebis. 

Devant le nombre d'attaques, les éleveurs avaient ensuite réclamé, en vain, des tirs de prélèvement. 

EN VIDEO / le reportage de Mathilde de Flamesnil et Régis Dequeker : 
Battue au loup sur le Larzac

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux sorties et loisirs agriculture économie