• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le maire de Decazeville, écarté par le vote des militants socialistes, monte une liste sans étiquette

Jean Reuilles a succédé en 2010 à Jean-Pierre Gadéa.
Jean Reuilles a succédé en 2010 à Jean-Pierre Gadéa.

Mis en minorité par les militants socialistes lors des primaires du PS, le maire de Decazeville, Jean Reuilles, a quitté le parti avec fracas. Il vient de décider de se porter candidat à sa propre succession, à la tête d'une liste sans étiquette intitulée "Futur Decazeville".

Par Marie Martin

Ce n'est pas une surprise, tant Jean Reuilles avait fait connaître sa déception et son courroux, après le résultat des primaires socialistes...
Mis en minorité par les militants qui lui ont préféré, de quelques voix, le secrétaire de la section locale Jean-Pierre Vaur, le maire PS de Decazeville avait démissionné avec fracas du parti, entraînant à sa suite cinq fidèles. Il dénonce notamment les conditions du déroulement de la procédure des primaires et reproche à la députée socialiste Marie-Lou Marcel son "manque caractérisé de neutralité". 
Jean Reuilles vient de faire savoir qu'il est candidat à sa propre succession et qu'il mènera une liste sans étiquette politique société civile intitulée "Futur Decazeville". 
Ancien avocat, Jean Reuilles a été élu maire en 2010 après la démission de Pierre Gaéda pour cause de maladie.

Sur le même sujet

Gard : un orage de grêle a touché les vignobles entre Quissac et Remoulins

Les + Lus