Le 26ème festival des Internationales de la guitare rend hommage à Georges Brassens à l’Opéra Comédie Montpellier

Publié le
Écrit par Mélanie Cellier .

C’est parti pour 1 mois de festivités partout en Occitanie ! Du 11 septembre au 9 octobre, le 26e festival des Internationales de la guitare déploie sa programmation de musiques éclectiques et rend hommage à Georges Brassens avec une création unique orchestrée par Sanseverino.

[Partenariat] Sa fabrication, ses traditions, son histoire…la guitare est, depuis toujours, ancrée dans l’ADN de l’Occitanie ! Un patrimoine vivant porté haut et fort par les Internationales de la guitare, qui fait rayonner le savoir-faire de notre belle région, à chaque édition du festival.

 

Des concerts de musique éclectiques

Après l’ouverture très attendue du Salon International de la Lutherie, le festival déploie maintenant sa toute nouvelle programmation musicale haute en couleurs ! Jusqu’au 9 octobre, Thibault Cauvin, Ballaké Sissoko, The Buttshakers, Yamandu Costa, Barbara Carlotti ou encore Thomas Dutronc mettront le feu sur scène pour passer avec vous des soirées inoubliables. En tout, ce sont 42 groupes programmés, 132 intervenants et 15 styles musicaux ! Du flamenco à la pop en passant par le funk, le classique ou encore le rock, les Internationales sont le rendez-vous de tous les artistes. Voir toute la programmation des Internationales de la guitare Sud de France.

 

Hommage à Georges Brassens

À l’occasion de cette année particulière, marquant le centenaire de la naissance de Georges Brassens, la programmation du Festival vous réserve de nombreux rendez-vous en hommage au grand Sétois. Et au cœur de ces événements, la création unique orchestrée par Sanseverino, à voir vendredi 1er octobre à 20h30 à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Sanseverino, c’est ce personnage pittoresque, à la fois, clown et guitariste, amateur de tango, artiste, écolo et surtout chanteur au style indéfinissable ! « Quand les Internationales de la Guitare m’ont proposé ça, je me suis dit tout de suite que Brassens n’était pas le traditionaliste qu’on imagine même s’il fait partie de notre tradition à tous. J’avais en tête quelque chose d’inattendu. Il était fan de jazz, de musiques improvisées, comme moi. J’allais jouer dans le Sud, à Montpellier. Dans le Sud, il fait chaud, on y va toujours doucement, un peu à la Nouvelle-Orléans. »

Cette année, on entendra du Brassens à toutes les sauces. La mienne sera façon louisiane et je suis allé très loin.

Sanseverino

L’événement rassemblera donc une flopée d’artistes émergents et populaires, non-conformistes et décalés comme l’était Brassens : Bénabar, Nina Attal, Hugh Coltman, Jeanne Cherhal, le duo Pur-Sang, ou encore Contrebrassens. Une création unique dont la singularité réside également dans le choix de Sanseverino de faire monter sur scène de nombreux talents féminins. Six femmes (Nina Attal, jeanne Cherhal, Pur-Sang, Cécile Richard et Contrebrassens) interprèteront donc le répertoire du grand Brassens et présideront le panel.

Voir tous les événements en hommage à Georges Brassens.    

Une 26ème édition aux cordes plurielles, comme nous aimons ! « Et si je ne suis pas normal, c'est que je n'en ai pas envie car les normaux sont trop nombreux laissons-les se comprendre entre-eux. » - Brassens

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité