• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Attentats de Paris : les gestes de solidarité et d'hommage en Midi-Pyrénées

A Toulouse, un hommage aux victimes des attentats de Paris / © MaxPPP
A Toulouse, un hommage aux victimes des attentats de Paris / © MaxPPP

En Midi-Pyrénées comme ailleurs, les gestes d'hommage se multiplient après les attentats de Paris. Qu'ils soient organisés ou spontanés, collectifs ou individuels, tous témoignent de l'émotion et de la solidarité des Midi-Pyrénéens. 

Par Véronique Haudebourg

Après les attentats meurtriers de Paris de vendredi soir qui ont fait, au où nous écrivons ces lignes, 129 morts et 352 blessés, les réactions sont nombreuses. Émotion, solidarité, colère parfois, chacun exprime à sa manière son ressenti. Quelques exemples, non exhaustifs circulent sur les réseaux sociaux où beaucoup d'internautes ont mis leur photo de profil aux couleurs du drapeau français.
Toulouse : hommage aux victimes
Comment rend-on hommage aux victimes des attentats de Paris à Toulouse ? - France 3 Midi-Pyrénées


Outre les drapeaux en berne sur les édifices publics, des rassemblements ont eu lieu spontanément, notamment à Toulouse. Sur la place du Capitole, des anonymes sont venus se recueillir dès samedi après-midi, pour déposer une bougie, une fleur, un dessin dans une ville marquée par les attentats de Mohamed Merah il y a 3 ans.

A Tarbes aussi, un hommage a été rendu.  A la mairie, sous le monument aux morts, des bougies sont allumées en hommage aux victimes. Toute la journée de samedi, des Tarbais sont venus se recueillir.

Dans la soirée et la nuit, des Midi-Pyrénéens ont spontanément allumé des bougies à leur fenêtre en signe de solidarité. Un geste qui avait déjà été fait lors des attentats de janvier dernier à la rédaction de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher.


A Lourdes, samedi, l'évêque Nicolas Brouwet a consacré son homélie aux attentats. le chapelet en français de 15 heures ainsi que celui de18h en italien a été dédié aux victimes parisiennes.

Sur les terrains de sport, le coeur n'y est pas. Et là aussi les hommages sont nombreux comme pendant la rencontre Saracens - Stade Toulousains où les Français portaient un brassard noir.
Saracens Toulouse, après les attentats, le coeur n'y est pas
Au lendemain des attentats de paris, Toulosue s'incline à saracens. uen renconter marquée par les hommages aux victimes - France 3


Sur les réseaux sociaux, des artistes s'expriment comme le dessinateur Jiho

Ou le chanteur JP Bullet qui s'était rendu célèbre en janvier dernier après avoir composé une chansone xprimant sa colère après els attentats de Charlie hebdo.

La même horreur. La même incompréhension. La même amertume ce matin au réveil. Retour en arrière de 10 mois."...

Posté par JB Bullet sur samedi 14 novembre 2015


Certains enfin, ont trouvé les mots pour leur désarroi, leur chagrin et leur colère comme ce texte écrit par un Toulousain dont la cousine a été tuée au Bataclan. Un texte remarquable partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux



A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus