Cet article date de plus de 5 ans

Ligue 2 : Nîmes Olympique écope de 50.000 euros d'amende à cause de ses supporteurs

Nîmes Olympique a été condamné, jeudi, à une amende de 50.000 euros par la Commission de discipline de la LFP, à cause de l'utilisation d'engins pyrotechniques et de l'envahissement du terrain par ses supporteurs, lors de la réception de Lens, le 22 avril dernier, aux Costières.

Les faits s'étaient produits lors de la 35e journée, à la fin du match contre Lens, avec une victoire 4-2 des Nîmois qui leur permettait quasiment d'assurer leur maintien en Ligue 2.

Compte tenu de l'utilisation de très nombreux engins pyrotechniques et de l'envahissement du terrain à l'issue de la rencontre, la Commission décide d'infliger une amende de 50.000 euros au Nîmes Olympique", écrit l'organe disciplinaire dans son communiqué.


Par ailleurs, la Commission de discipline a annoncé jeudi qu'elle convoquait pour le 23 juin prochain les joueurs et éducateurs de clubs professionnels qui n'ont pas respecté l'interdiction de paris sportifs sur les compétitions organisées par la LFP.

L'année dernière, le gardien de Montpellier Geoffrey Jourdren avait écopé d'une amende de 500 euros (plus 500 avec sursis) pour ne pas avoir respecté cette interdiction.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nîmes olympique football sport ligue 2