Lodève et ses alentours traumatisés par les inondations du week-end

Publié le Mis à jour le

Après le déluge et les inondations du week-end, le pays lodévois est sous le choc. Les dégâts matériels sont très importants. La Lergue a inondé une grande partie des maisons de Lodève et a emporté des dizaines de voitures. Les pluies ont aussi dévasté le réseau routier, l'A75 est d'ailleurs coupée.


Plus de 300 millimètres d'eau par mètre carré en à peine 3 heures, l'épisode cévenol de ce week-end a profondément traumatisé Lodève et ses habitants. Les sapeurs-pompiers ont dû procéder à 41 mises en sécurité et 27 sauvetages. La petite rivière Aubaille est montée de plus de 5 mètres.


La rivière Lergue qui traverse la commune est également sortie de son lit de plus de 4 mètres, emportant plusieurs voitures, heureusement vides. Au total, près de 200 usagers de la route ont été secourus, le déluge a également provoqué des dégâts en centre ville et détruit beaucoup de routes et de trottoirs.

durée de la vidéo: 01 min 38
Lodève (34) : retour sur les inondations et les dégâts

A Lodève, cet épisode cévenol n'a fait aucune victime mais beaucoup de dégâts.

lodeve vue aerienne a75 et la lergue

L'A.75 totalement coupée à hauteur du Bosc

Les très fortes précipitations ont par ailleurs entraîné à hauteur de Lodève, la coupure totale de l'autoroute A75 qui relie Millau à Montpellier et Béziers, suite à l'effondrement d'une partie de la route.
Au niveau de la commune du Bosc, entre Lodève et Clermont-L'Hérault, l'une des deux chaussées laisse apparaître un trou béant de 8 mètres sur 10 environ.


Selon la préfecture, il faudra plusieurs semaines pour réparer les dégâts, pendant lesquelles l'autoroute devrait rester coupée, au moins dans un sens, sur quelque 18 km. Bison Fûté annonce lui une fermeture de deux semaines.
Une centaine d'usagers de l'A75 bloqués avaient été évacués samedi soir par la gendarmerie, pris en charge par la mairie de Lodève et dirigés vers un hébergement mis à disposition par la commune.


L'hôpital a également été impacté, certains services ne sont plus en état de fonctionner

La maire de Lodève, Marie-Christine Bousquet, a fait part de "gros souci" sur l'hôpital de Lodève.

Le centre d'accueil et de permanence des soins, avec un scanner et des appareils d'imagerie, est inondé, avec de la boue partout. J'ai fait un appel au bénévolat. Le bilan financier des dégâts va être énorme. Dix ascenseurs en panne, ainsi que les systèmes de détection incendie. C'est un projet qu'on a mis des années à construire, très onéreux. En une demi-journée, tout est détruit... Mais les malades continuent à être pris en charge dans les autres services", a-t-elle expliqué.