• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lot : le curé de Marcilhac-sur-Célé va sauter en parachute

Le curé de Marcilhac avec les membres du club de parachutisme de Cahors / © Skydive Cahors
Le curé de Marcilhac avec les membres du club de parachutisme de Cahors / © Skydive Cahors

Le père Guillaume Soury-Lavergne, de l'Abbaye de Marcilhac-sur-Célé va répondre vendredi au défi du club de parachutisme de Cahors pour fêter le succès de son opération de financement participatif visant à acheter un orgue pour l'abbaye. 

Par Fabrice Valery

Le très médiatique curé de l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé (Lot) n'en finit pas de faire parler de lui... pour la bonne cause. Vendredi, il va sauter en parachute, répondant ainsi au club Skydive de Cahors qui lui avait envoyé ce défi en contrepartie d'une participation à son opération de financement participatif pour l'achat d'un orgue pour l'abbaye.

Via facebook, le curé, qui "flippe comme un rat" avait exigé que le compteur monte à 25.000 euros pour accepter le défi.

[ALERTE] 1000€ et l'abbé fait le grand saut !!!!!!! #dernierelignedroite !!!!!!! Cc Cahors Skydive #defi https://www.credofunding.fr/fr/orguealabbayedemarcilhacsurcele

Posted by Abbaye de Marcilhac-sur-Célé on vendredi 10 juillet 2015






Ce palier ayant été atteint, le président du club de parachutiste cadurcien l'attend donc pour sauter, en solo, le jours anniversaire des 50 ans du club.
Pari gagné! Père Guillaume nous t'attendons pour ton saut!

Yes!!! You did it !!! Maintenant, l'abbé doit sauter !!! Rendez-vous vendredi 17 juillet pour les 50 ans du club ! :-)

Posted by Cahors Skydive on lundi 13 juillet 2015

Le père Guillaume Soury-Lavergne, 36 ans, avait lancé un appel sur facebook pour récolter de l'argent. Cette opération a eu un grand retentissement et plus de 26.000 euros ont été déjà récoltés sur les 50 000 nécessaires. Son saut de vendredi devrait permettre de relancer encore les contributeurs. 

Parallèlement, le curé de Marcilhac-sur-Célé espère pouvoir lancer rapidement des travaux de rénovation de l'abbaye mais cette fois avec le financement de l'Etat et des collectivités territoriales. 

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus