Carte du déconfinement en Occitanie : le Lot placé en rouge probablement par "erreur"

Jeudi 30 avril, le gouvernement a publié la première carte du déconfinement de la France avec la liste des départements en rouge, orange et vert selon l'état de l'épidémie et des services de réanimation. Surprise : le Lot y est placé en rouge. Probablement une erreur, selon l'ARS d'Occitanie.

Sur cette première carte de déconfinement, le département du Lot apparaît comme le seul en rouge dans tout le Sud-Ouest.
Sur cette première carte de déconfinement, le département du Lot apparaît comme le seul en rouge dans tout le Sud-Ouest. © Ministères des solidarités et de la santé
Sur cette première carte établie par le ministère des solidarités et de la santé et publiée jeudi 30 avril 2020, le département du Lot apparaît donc en rouge, dans un océan d'orange et de vert qui représente la région Occitanie. Deux critères ont été retenus pour ce classement : Le niveau de préparation de chaque territoire pour pouvoir tester tous les patients présentant des symptômes sera aussi un indicateur pour l'évolution de la carte.

Mais dans le département du Lot, le nombre d’hospitalisation pour Covid-19 est en baisse (de 27 personnes au 22 avril, on passe à 15 le 30 avril) et le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est passé de 9 le 22 avril à une seule personne le 30 avril. Le classement en rouge du Lot suscite donc beaucoup d'interrogations.

Indicateur "faussé"

L'ARS (agence régionale de santé) d'Occitanie y a répondu en partie, dès jeudi soir. Dans un communiqué, elle précise que "cette carte a été construite au plan national à partir de données directement consolidées par Santé Publique France. L’évaluation de la circulation active du virus repose sur le calcul d’un indicateur unique qui compare le nombre de passage aux urgences pour suspicions de coronavirus et le nombre total de passages aux urgences. Ces indicateurs chiffrés sont renseignés par chacun des centres hospitaliers partout en France".

Pour l'ARS, l'explication vient d'un "nombre de prélèvements récemment effectués par des services d’urgence lotois" qui on conduit "ces dernières semaines à surévaluer le pourcentage de passage aux urgences pour suspicion de coronavirus par rapport à la réalité. L’indicateur retenu au niveau national s’en est trouvé vraisemblablement faussé pour le département du Lot".

Une carte évolutive jusqu'au déconfinement

L'agence régionale de santé d'Occitanie précise dans ce même communiqué que cette première carte diffusée par le gouvernement est amenée à évoluer.

Les données imputées par erreur vont être rectifiées dans les centres hospitaliers concernés pour que l’indicateur calculé pour le Lot le soit de la même manière que dans les autres départements.

Interviewé par nos confrères de France Bleu Occitanie, ce vendredi 1er mai, le préfet de région, Etienne Guyot, a reconnu que l'outil, "très utile", demandait à être rodé. "Cette carte sera donnée tous les soirs et sera figée le 7 mai", a-t-il notamment déclaré.

Les élus lotois s'étaient émus, jeudi soir, de ce classement. Le député LR Aurélien Pradié, qui s'étonnait sur Twitter "qu'aucune autorité n’ait pris la peine d’expliquer aux parlementaires et à la population inquiète cette carte", prend acte des explications de l'ARS mais demande au gouvernement de "privilégier les remontées de terrain des acteurs de santé".
 

A noter qu'un autre département français a émis des doutes sur son classement en rouge : il s'agit de la Haute-Corse. Dans la soirée de jeudi, l'Agence régionale de Santé de Corse a évoqué un problème au niveau de la comptabilisation des cas de Covid-19 à Bastia.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter