Coronavirus : crise sans précédent pour l’AOP Rocamadour qui voit ses ventes s’effondrer

Le Rocamadour doit faire face à un effondrement des ventes sans précédent / © AOP Rocamadour
Le Rocamadour doit faire face à un effondrement des ventes sans précédent / © AOP Rocamadour

Depuis le début du confinement, les ventes de Rocamadour ont fortement chuté. Certains producteurs accusent une baisse de 90%. Une première dans l’histoire de ce fromage de chèvre AOP dont 36 millions d’unités sont produites chaque année.
 

Par Eric Marlot

Les effets de la crise du Coronavirus touchent tous les secteurs et se font sentir jusque chez les producteurs du célèbre Rocamadour. Les plus touchés sont ceux qui pratiquent la vente directe, à la ferme, sur les marchés ou auprès des professionnels de la restauration. Avec le confinement et la fermeture des restaurants et d’une grande majorité de marché de plein vent, leurs ventes sont quasiment réduites à zéro.
Les laiteries qui travaillent avec la grande distribution, les grossistes et les commerces de détail s’en tirent mieux mais affichent tout de même des pertes de 30 à 60% de leur volume de vente.

Le Rocamadour reste un produit plaisir et dans la crise que l’on traverse, ce ne sont pas ces produits que les consommateurs privilégient.

Marylise Gaudru – Directrice de l’organisme de défense et de gestion de l’AOP Rocamadour


Pour Benoît Bonizzoni, président de l’AOP Rocamadour, les ventes devraient reprendre dans les prochains jours sans pour autant rattraper le manque à gagner. Selon lui, la première réaction des consommateurs à l’annonce de l’épidémie de Covid-19 a été la panique ; sentiment qui les a poussés vers l’achat de produits de première nécessité. Aujourd’hui, l’effet de panique est passé et les achats plaisir devraient reprendre progressivement, de quoi limiter la casse.

La semaine dernière a été une semaine noire. Cette semaine, avec la reprise de certains marchés, c’est un peu mieux même si on reste certes encore en mode dégradé.

Benoît Bonizzoni - Président de l’AOP Rocamadour
 

Réguler pour ne pas produire inutilement


Cette crise tombe au plus mal pour les producteurs de Rocamadour. En pleine période de mises-bas, les chèvres sont en lactation maximale. Il faut donc limiter la production de lait pour ne pas avoir à le jeter. Pour cela, l’AOP a fait appel aux techniciens de la chambre d’agriculture pour aider les producteurs dans la gestion de cette régulation qui peut se faire en limitant la richesse des rations journalières ou en pratiquant la mono traite.
Malgré ces mesures, la production restera supérieure aux besoins immédiats.
 

Reporter le caillé congelé


Pour faire face à l’excès de matière, les producteurs ont décidé de ne plus mouler de Rocamadour. Le lait produit sera transformé en caillé congelé pour servir plus tard dans l’année. Une pratique déjà utilisée qui sera donc étendue temporairement.

Pour Benoît Bonizzoni, il est encore beaucoup trop tôt pour savoir quelles seront les conséquences de l’épidémie sur la filière. Pour l’heure explique-t-il, nous sommes dans le brouillard et nous naviguons à vue. Ma crainte est qu’une fois le brouillard levé, on se rende compte de l’étendue des dégâts et que la pérennité de certains producteurs soit menacée par les pertes de trésorerie liées à cet épisode.

Quoi qu’il en soit, la filière aura besoin d’aide pour se relever de la crise. Son président a adressé un courrier aux élus locaux (Aurélien Pradié, député LR, Huguette Tiegna, députée LREM,  Serge Rigal, président du conseil départemental du Lot SE, Vincent Labarthe, vice-président du conseil régional Occitanie, Angèle Préville, sénatrice PS, Jean-Claude Requier, sénateur PRG) pour les alerter sur la situation des producteurs et l’urgence de débloquer des fonds pour les accompagner dans la crise qu’ils traversent.
 
Comme l'AOP Rocamadour, d'autres productions fromagères sont victimes de la crise de Coronavirus. C'est le cas du Comté (lien vers article de la voix du Jura) et des fromages fermiers tels que le Sainte-Maure-de-Touraine (lien vers article de France Bleu Touraine) 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus