• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Découvert il y a 130 ans, le gouffre de Padirac, dans le Lot, continue d'émerveiller les visiteurs

© Google maps
© Google maps

C'était en juillet 1889. Il y a 130 ans. Un avocat parisien se lance dans l'exploration d'un gouffre mystérieux. Dans le lot. Le gouffre de Padirac.  Aujourd'hui, l'énorme cavité reste une curiosité prisée. Le lieu détient, le record de fréquentation pour le tourisme souterrain en France.

Par Emmanuelle Gayet

En 1889, il y a 130 ans, le spéléologue Édouard-Alfred Martel, descendait à 103m sous terre à l'aide de simples cordes. Il venait de découvrir le gouffre de Padirac. Une énorme trou qui débouche sur une rivière souteraine. 
Quelques années plus tard, en 1897, les premiers visiteurs ont pénétré dans l'énorme cavité. C'était le début de l'exploitation commerciale qui depuis n'a jamais cessé.Visite guidée.
Découvert il y a 130 ans, le gouffre de Padirac, dans le Lot, continue d'émerveiller les visiteurs

35m de diamètre et 103m de profondeur

De par ses dimensions hors normes, le gouffre de Padirac est une particularité géologique exceptionnelle. Autre patricularité, la cavité naturelle débouche sur un reseau en eau qui s'étend sur une 40 aine de kilomètres. L'érosion progrssive a permis de dégagé l'immense trou. En effet, l'ancienne salle souterraine était à l'origine fermée par un plafond, elle était reliée à un système en réseau, creusé par des circulations d’eaux. Petit à petit, l’érosion de surface a grignoté le materiau. Le plafond s’est ensuite effrité ouvrant la salle vers l’extérieur.
Aujourd'hui 2,5 km de galeries, sur les 42 km explorés, peuvent être visités de la fin mars au début du mois de novembre. Le gouffre est situé dans le département du Lot sur la commune de Padirac. Il se trouve au nord de Gramat, dans la région historique du Quercy et s'ouvre dans les calcaires jurassiques du causse de Gramat.

Au temps de la découverte

La visite se fait a bord d'une barque, dans la même ambiance qu'il y a 130 ans au temps de la découvetre et des premières explorations du spéléologue Martel. Eclairé à la seule lumière de bougies, au fil de l'eau, le visiteur depuis sa barque découvre les formations géologiques aux formes étonnantes. Le visiteurs en perdent les mots

C'est grandiose comme lieu, c'est magnifique, c'est un lieu superbe. Ebahi "

Le gouffre reste une curiosité géologique du Lot, un endroit éblouissant et rafraîchissant par temps de canicule. Il y fait toujours une température constante de 13 degrés.

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus