La vente de truffes au cœur d'une bataille dans deux villages ruraux du sud de la France

Le village de Lalbenque, dans le Lot a ouvert, ce mardi 5 décembre 2023, son traditionnel marché aux truffes. A quelques kilomètres, une vente de ce même produit est organisé par le syndicat des trufficulteurs de Lalbenque, à Lhospitalet, instaurant une concurrence au marché officiel.

Il est 10h30 ce mardi 5 décembre 2023. Sur le parvis d'un hôtel-restaurant de Lhospitalet dans le Lot, la vente de truffes débute. Mais à quelques kilomètres, s'ouvre à 15h le plus gros marché aux truffes du département, dans la rue principale du village de Lalbenque, inaugurée par la préfète Claire Raulin. 

Deux points de vente, sur deux communes différentes proches géographiquement, pour une marchandise unique. Organisateur du marché aux truffes de Lalbenque, jusque fin 2022, le syndicat des trufficulteurs de Lalbenque, a décidé de proposer un autre rendez-vous, quelques heures avant celui-ci. 

"Ce n'est pas un marché, rectifie d'emblée Alain Ambialet, président du syndicat des trufficulteurs de Lalbenque à notre équipe de France 3 Occitanie. C'est une exposition vente de truffes." 

"Je comprends bien qu'il y ait une polémique qui est en train de se lever. Non, moi, je suis là avec mes producteurs, des gars qui me suivent. J'en ai 96 au syndicat. C'est surtout eux qui m'ont demandé d'organiser quelque chose pour qu'ils puissent vendre leur truffe". 

En tout, une douzaine de paniers, soit presque 11 kilos de truffes sont présentés aux professionnels et à quelques curieux. "Moi, j'aime bien ça, c'est top, c'est joli !", commente une acheteuse en jetant un coup d'oeil sur les étales. 

L'après-midi, dans la rue prinicipale de Lalbenque, cette fois, se présente une trentaine de paniers. Soit 22 kilos de champignons de bel aspect malgré la pluie de ces derniers jours. 

Guy, trufficulteur, l'assure, la truffe et de belle qualité : "Je n'en ai pas trouvé une seule de pourrie sur la quantité que j'ai ramassée aujourd'hui, mais alors pas une seule ! Je le jure sur la tête de mes enfants !"

600 euros le kilo

La foule est au rendez-vous. Malgré la vente dissidente de truffes du matin, ici l'organisation du marché officiel affirme ne pas craindre cette nouvelle concurrence.

"On ne peut pas empêcher quelqu'un de créer un marché, souligne Jean-Jacques Fourès, président de l'Association des Trufficulteurs du Canton de Lalbenque et des Causses du Quercy, choisie en 2022, après un vote du conseil municipal pour organiser le marché communal. Je n'ai pas peur pour le marché aux truffes de Lalbenque, car il a quand même une identité, il est là depuis 1961. Et donc, détrôner ce marché, c'est impossible."

Ce mardi, la truffe s'est vendue autour de 600 euros le kilo. 

(Avec Paul-Etienne Zahn)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité