Lot : le curé de Cahors suspendu pour "manquements à ses engagements sacerdotaux"

L'évêque de Cahors (Lot), Mgr Laurent Camiade, l'a annoncé lors d'une messe : l'abbé Ronan de Gouvello, curé de Cahors, est suspendu pour "manquements à ses engagements sacerdotaux". Des faits qui seraient sans liens avec la pédocriminalité et sans aucun caractère pénal. 
L’abbé Ronan de Gouvello était nommé depuis novembre 2016 curé du groupement paroissial de Cahors.
L’abbé Ronan de Gouvello était nommé depuis novembre 2016 curé du groupement paroissial de Cahors. © France 3 Occitanie
Prêtre "généreux", "ouvert", "charismatique". Les fidèles du diocèse de Cahors ne manquent pas d'adjectifs pour décrire l'abbé Ronan de Gouvello. C'est pourtant suite à des accussations que le curé du groupement paroissial de Cahors doit se "retirer le temps nécessaire".
 
Dans un communiqué, l'évêque de Cahors, Mgr Laurent Camiade, explique cette décision en raison de "manquements à ses engagements sacerdotaux" de la part du prêtre tout en rajoutant : "dans le contexte actuel, je tiens à préciser qu’il ne s’agit en rien de pédocriminalité et que l’absence d’infraction pénale a été vérifiée par la Justice."

"C'est une question interne à l'Eglise, souligne David Griaux, responsable de la communication du diocèse. Une enquête canonique a été ouverte. Cela devrait prendre du temps." 

Contacté, Ronan de Gouvello n'a pas répondu à notre sollicitation et aucune information précise n'a filtré sur les faits incriminés.

L’abbé de Gouvello, contre lequel aucune sanction n'a été prononcée, est éloigné mais reste curé en titre de Cahors jusqu'à nouvel ordre. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société