Lot : les frelons asiatiques plus nombreux encore cette année

Effet de la pandémie de coronavirus qui a contrarié les campagnes de piégeage ? Les frelons asiatiques sont encore plus nombreux cette année, comme le constatent les désinsectiseurs. Exemple à Cahors, dans le département du Lot. 

Un nid de frelons ne doit pas être détruit sans l'intervention d'un professionnel.
Un nid de frelons ne doit pas être détruit sans l'intervention d'un professionnel. © Luc Tazelmati/FTV
Avec le moustique tigre, il est l'hôte indésirable de nos jardins, durant l'été. Le frelon asiatique, introduit en France en 2004 et considéré comme un nuisible, continue sa progression dans toute l'Europe. Et apparemment, il se porte bien, cet été.

Est-ce l'effet de la pandémie et du confinement, qui a retardé voire empêché les campagnes de piégeage ? Les frelons asiatiques sont en tout cas très nombreux cette année, selon les destructeurs de nids professionnels.

A Cahors, dans le Lot, Nicolas Schoenfeld ne chôme pas. Chaque jour, ce sont plusieurs interventions dans des jardins particuliers. Car détruire un nid de frelons est un travail de professionnel. Pas question de prétendre s'en occuper soi-même, les piqûres de frelons sont redoutables. Chaque année, des personnes décèdent des suites d'une attaque de ces insectes agressifs. 

Une météo favorable à la prolifération

Chaque nid peut contenir entre 100 et 2 000 spécimens : leur élimination est donc délicate. C'est armés d'une bonne tenue de protection que les désinsectiseurs interviennent. En injectant un neurotoxique au coeur du nid, lequel va agir et tuer les insectes en quelques minutes. 

Pour Nicolas Schoenfeld, ce sont les conditions climatiques qui expliquent la prolifération des frelons asisatiques. L'hiver a été très doux et donc clément pour ces insectes particulièrement redoutables pour les abeilles. Une seule reine créant un nid, duquel peuvent sortir 50 reines l'année suivante, on comprend mieux l'importance de "traiter" ces nids. D'autant que le rayon moyen d'action des frelons est de 350 mètres...

Voir le reportage d'Eric Marlot et Luc Tazelmati, de France 3 Occitanie : 
Prolifération frelons asiatiques
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature frelons asiatiques animaux