Lot : la gendarmerie participe au sauvetage d'un rapace blessé

Mercredi 20 mai, la gendarmerie de Souillac (Lot) a été sollicitée pour participer au sauvetage d'un rapace blessé, un Milan noir, une espèce protégée. Après intervention des gendarmes et d'un animalier de l'écoparc, le Rocher des aigles, à Rocamadour, l'oiseau a été emmené chez un vétérinaire.

Le rapace blessé a été confié au Rocher des aigles, à Rocamadour.
Le rapace blessé a été confié au Rocher des aigles, à Rocamadour. © Gendarmerie du Lot
Il n'y a apparemment pas de limites aux types d'interventions que peut mener la gendarmerie française. Cette petite histoire en est la preuve.

Mercredi 20 mai, un habitant de Bétaille, dans le Lot, aperçoit un oiseau coincé dans le grillage de son jardin. En s'approchant, il constate qu'il s'agit d'un rapace et que celui-ci est mal en point, ne parvenant pas à se dégager.

Ni une ni deux, l'homme a composé le numéro de la gendarmerie et la brigade de Souillac, loin de lui raccrocher au nez, a répondu présent. S'assurant la présence d'un animalier du Rocher des aigles, l'écoparc de Rocamadour, les gendarmes ont donc participé au sauvetage de l'animal. Lequel s'est révélé être un Milan noir,  une espèce de rapace protégée.   L'oiseau a été emmené ensuite chez un vétérinaire. Il devrait ensuite être confié à un centre de soins de la LPO (ligue de protection des oiseaux). 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter