Justice : un chasseur entendu après la mort d'un jeune homme de 25 ans à Calvignac dans le Lot

Ce mercredi en fin d'après-midi, à Calvignac dans le Lot, un jeune homme de 25 ans a été tué à proximité d'une battue au gros gibier. Il s'agirait d'un accident. Le tireur pourrait être mis en examen pour homicide involontaire. 
 
Le chemin qui mène à la propriété familiale de la victime
Le chemin qui mène à la propriété familiale de la victime © L.Tazelmati/FTV
C'est lors d'une partie de chasse au gros gibier que le drame est arrivé. Ce mercredi 2 décembre en fin d'après-midi, un jeune homme de 25 ans est décédé d'un tir de fusil de chasse alors qu'il se trouvait à proximité d'une battue.

La victime, un habitant de Calvignac d'origine anglaise, ne participait pas à la chasse. D'après les premiers éléments, le jeune homme était en train de couper du bois à une centaine de mètres de la maison familiale. Une tronçonneuse et une échelle ont été retrouvées près du corps.

Vers la piste d'un accident

Le maire de Calvignac, Didier Burg, a expliqué qu'il "connaissait bien la victime" et a précisé que "la battue était autorisée".

Selon les premiers éléments, il s'agirait d'un accident. Le tireur, un trentenaire domicilié dans l'Aveyron, pourrait être mis en examen pour homicide involontaire. Il avait passé son permis de chasser en juin 2020. Une enquête a été ouverte par le parquet de Cahors. 

D'après nos informations, le père de la victime était décédé l’an dernier et sa mère, il y a 5 ans. Le jeune homme accueillait des membres de sa famille, en ce moment, dont son frère.

Réagissant à ce "dramatique accident", le président de la Fédération départementale des chasseurs du Lot, André Manié, a présenté ses "sincères condoléances" à la famille de la victime, précisant que "l'enquête menée par la gendarmerie déterminera les circonstances exactes de cet accident".

Réactions dans la classe politique

Ce jeudi, l'émotion est très vive dans le petit village de Calvignac. Huguette Tiégna, la députée En Marche du Lot a réagi à ce drame. La secrétaire d'Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, a adressé "ses sincères condoléances" à la famille du jeune anglais décédé.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident de chasse faits divers accident