Lot : en recherche d'emploi, elle écrit son CV sur le capot de sa voiture

Sandy, une jeune mère de famille de 25 ans en recherche d'emploi a inscrit son CV détaillé sur le capot de sa voiture. Une façon de se démarquer. Elle souhaite montrer que malgré ses enfants en bas âge, elle est dynamique et volontaire pour travailler dans le commerce ou la restauration. 

 

A chaque fois, c'est la même réponse explique Sandy, 25 ans, qui réside à Saint-Laurent-les-Tours dans le Lot : "Non désolé, nous ne pouvons pas répondre favorablement à votre demande du fait que vous avez 2 enfants en bas âge...". 

Lassée par cette réponse, elle a décidé de se démarquer en affichant son CV sur le capot de sa voiture.

J'ai envie de travailler, je ne suis pas qu'une mère au foyer. Il fallait se démarquer, donc j'ai fait un CV original.

Sandy - 25 ans, en recherche d'emploi dans le commerce ou la restauration

Actuellement, Sandy est en intérim dans un supermarché. Mais le contrat se termine dans une semaine, et après plus rien. Il y a donc urgence pour retrouver un emploi. Sandy recherche un poste en priorité dans le commerce ou la restauration, idéalement dans le secteur lotois où elle réside (Saint-Laurent-les-Tours).

Les portes se ferment, dernièrement j'ai eu un refus pour travailler dans un food-truck. Mais là, j'espère que la démarche est assez forte pour montrer ma motivation.

 

Un CV riche en expériences professionnelles

Le CV inscrit en rose à la main sur le capot de la voiture provoque des réactions plutôt sympathiques, "des sourires" explique Sandy. Elle espère être ainsi remarquée et contactée par un employeur, d'autant que son parcours est riche en expériences professionnelles : serveuse, caissière, accueil, agent d'entretien.

Son mari Kevin la soutient à 100% dans sa démarche. Il est lui-même en reconversion professionnelle et explique qu'il a "comme tout le monde un loyer et des factures à payer". 

Les terrasses rouvrent ce mercredi 19 mai dans les cafés et restaurants. Les commerces non essentiels rouvrent eux aussi. A bon entendeur !... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie insolite