Patrimoine : la découverte originale du vignoble de Cahors à bord de Marguerite, la "Deudeuche" jaune

Le terroir des vins de Cahors possède deux stars à son patrimoine : le premier - qui fait sa réputation - c'est le cépage Malbec; et la seconde c'est "Marguerite", une 2CV jaune qui invite les touristes à la découverte du premier. Une formule originale pour pratiquer l'oenotourisme.
A bord de Marguerite, la CV jaune, à la découverte du vignoble de Cahors et de son patrimoine.
A bord de Marguerite, la CV jaune, à la découverte du vignoble de Cahors et de son patrimoine. © FTV
Découvrir les vignobles de l'appellation la plus étendue de France, visiter le patrimoine des villages pittoresques au bord du Lot et en admirer les paysages, le tout ponctué d'une dégustation, au cours d'un périple à bord de Marguerite, une "deux chevaux" jaune datant de 1976 : c'est le programme que propose Clément Henry, un jeune vigneron de Puy l'Evêque.

Patrimoine automobile et viticole

Depuis sa création, juste après la seconde guerre mondiale, la "Deudeuche" fait partie du patrimoine national : de Puy l'Evêque à  Albas (Lot) et dans leurs alentours, celle de Clément Henry fait partie du paysage.
C'est avec elle qu'il fait découvrir son pays, ses vues imprenables et son vin qu'il aime tant à faire connaître.Le Malbec, le cépage du vin de Cahors, s'est adapté à la terre et aux alluvions apportés par la rivière le Lot.
Au cours de son périple, Marguerite emmène ses passagers prendre de la hauteur, pour mieux voir le cheminement de la rivière dans ses méandres.

Découverte et dégustation

Cette balade en "Deudeuche" prend toute sa dimension au milieu des vignes : c'est  l'occasion pour le vigneron-cicérone de parler non seulement du vignoble de Cahors mais aussi de son Histoire, de ses vieilles pierres et de ses personnages historiques, qui ont façonné le territoire.
La démonstration éclatante que l'on peut marier culture et viticulture.

Je fais essentiellement de la vente directe, en travaillant avec mon père.J'ai du plaisir à recevoir, à échanger, et sur cette activité j'ai de très bons retours, car elle propose une immersion complète

Clément Henry, viticulteur et conducteur de "Marguerite"

Cette formule créative d'oenotourisme a trouvé son public, et le carnet de bal de Marguerite ne désemplit pas : le mariage entre innovation et tradition séduit des visiteurs à la recherche de découvertes en-dehors des sentiers battus.

 

Je cherchais des activités à faire dans la région, mais quelque chose d'authentique, quelqu'un qui pourrait nous montrer les coins insolites, que nous n'autions pas pu trouver tout seuls

Claire Leroy, touriste nantaise

Clément Henry propose ces visites-découvertes jusqu'à la fin du mois d'août; mais il ne compte pas s'arrêter là : le jeune homme pourrait proposer prochainement les mêmes périples aà bord d'autres véhicules anciens, restaurés par des garagistes du secteur.
 
Lot : découverte du vignoble de l'appellation Cahors à bord de Marguerite, une "Deudeuche" jaune. ©FTV
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture vins gastronomie tourisme